Ouvrir le menu

Actualités

Washington, le 20 janvier 2021 : un tournant pour les Etats-Unis

Publié le 20 janvier 2021 par NEOMA

  • actualité
  • Insights

Après les péripéties de l’élection du 46e président et les tourments qu’ont vécu les américains ces dernières années sous le mandat de Donald Trump, l’Inauguration Day qui marquera l’entrée en fonction Joe Biden, attire toutes les attentions. Edgar Bellow, Professeur Management International et de Géopolitique à NEOMA Business School offre son éclairage sur cette journée historique et ses conséquences pour les Etats-Unis et le monde.

La rupture

Journée de tous les dangers ? Journée à haut risque ? Washington camp retranché ? Non ! Ce 20 janvier 2021 est une journée de rupture – Une rupture profonde et durable et très différente des quatre dernières années marquées par une présidence chaotique et instable.

Les Etats-Unis sont de retour, Joe Biden remplace Donald Trump. L’administration Biden aura les coudées franches dans les deux prochaines années pour mener à bien les projets du parti Démocrate américain et aussi de tous les américains qui le portent au pouvoir aujourd’hui.

« Je veux aller vite dès le 20 janvier et tout au long de mes 100 premiers jours qui marqueront ma présidence », il s’agit des récentes déclarations du Président élu Joe Biden qui promet qu’il ne fera qu’un seul mandat et laissera la possibilité à sa vice-présidente Kamala Harris d’assurer la continuité de leur politique, pour rassurer une Amérique qui s’interroge encore sur ses valeurs et sa place dans un monde désormais défiant.

Joe Biden sera au chevet d’une Amérique en récession prête à rebondir avec des actions à venir dès ce jour. Les décrets qui seront détaillés le jour même s’articuleront autour de la lutte contre le Covid-19, celle contre le changement climatique, la relance de l’économie et le combat pour la justice sociale et raciale.

Le renouveau des relations internationales

Réengager les Etats-Unis dès le premier jour de sa présidence dans l’accord de Paris, rapprochera Joe Biden et les nouveaux Etats-Unis de ses alliés et des pays signataires. Son chef de cabinet, Ron Klain soulignait que Joe Biden prévoit d’annuler le décret présidentiel autorisant l’oléoduc Keystone XL qui traverse la frontière canadienne grâce à un nouveau décret présidentiel, dès le premier jour de son mandat, ce qui pourrait mettre fin à ce projet très clivant et réjouir les défenseurs de l’environnement.

Ce qui nous intéresse en Europe et particulièrement en France, ce sont les relations internationales et géopolitiques. En tous les cas, il n’y aura plus d’insulte mais beaucoup de courtoisies et un ton assez ferme envers tous ceux qui chercheraient à violer le droit international ou à s’opposer au multilatéralisme.

Les fondements d’une nouvelle Amérique

Malgré son allure de camp retranché ce 20 janvier, Washington montre aujourd’hui que le changement du visage des Etats-Unis commence.

Au-delà des symboles, des fondamentaux de la politique américaine et de la nouvelle doctrine, un vrai changement est en marche. Les fondements d’une nouvelle Amérique se dessinent aujourd’hui. Avec la parité homme-femme et une vraie représentativité de toutes les composantes de la société américaine dans son gouvernement, le président Biden peut s’autoriser à parler de la restauration du pays, de la réconciliation, de la fierté et de l’unité des américains. L’Unité ? n’est-ce pas le rêve du discours d’un certain Martin Luther King Jr. ?

Cette Présidence ne sera pas facile compte tenu du contexte sanitaire, politique et social. Mais rassurons-nous car nous avons aux commandes dès ce 20 janvier des professionnels et des experts de la politique.

 Lire aussi : Etats-Unis, le 3 novembre 2020 : les enjeux d’une élection à haut risque

Professeur

Image(prof.photo).alt
BELLOW Edgar

Contact

Vous souhaitez plus d’information ou avez une question particulière à laquelle vous n’avez pas trouvé réponse dans le site ? Contactez-nous !
  • *champs obligatoires