open menu

Actualités

Etats-Unis, le 3 novembre 2020 : les enjeux d’une élection à haut risque

Publié le 03 novembre 2020 par NEOMA

  • actualité
  • Corps professoral
  • Insights

Les Etats-Unis reviendront-ils ce 3 novembre dans le monde du multilatéralisme qu’ils ont contribué à construire et à défendre avec leurs alliés ? Ou poursuivront-ils le projet d’une « America First – Great America Again » qui facilitera un isolement de ce grand pays et qui verra continuer de monter contre lui la haine, l’hostilité et la défiance aux quatre coins du monde ? Quels sont les enjeux de cette élection à haut risque ?

Edgar Bellow, prof. geopolitics NEOMA
NEOMA

Par Edgar Bellow, professeur de Management international et de Géopolitique à NEOMA Business School.

En 4 ans, l’administration Trump a profondément divisé une Amérique unie

Une politique sécuritaire et sociale mise à mal par le Covid-19, un dynamisme démographique menacé, la question noire (African american) à vif avec le mouvement « Black Lives Matter », Trump et les religions, la révolution énergétique, le mépris de la question environnementale, le réveil du populisme du XIXe siècle, les média et l’opinion, le contrôle des armes à feu, la santé et la sécurité publique, etc.… L’administration Trump a profondément divisé une Amérique pourtant unie solidement après le 11 septembre 2001. L’idéologie a façonné en quatre ans les Etats-Unis, les familles américaines et l’élection américaine 2020, sans oublier la hantise de la violence policière envers les noirs qui s’est installée partout aux Etats-Unis.

A l’international, les Etats-Unis ont remplacé la diplomatie par la coercition

« L’administration Trump a délibérément rompu la continuité avec les modes et objectifs historiques et traditionnels de la politique étrangère américaine », selon Control Risks, société de conseil internationale en risques et en stratégie spécialisée dans les risques politiques, de sécurité et d’intégrité. Sous le mantra, « America First », Trump aura lancé une série de guerres commerciales déstabilisantes pour ses alliés et ses adversaires. Avec Trump, les Etats-Unis ont échangé la diplomatie multilatérale auprès des institutions internationales contre une coercition unilatérale appuyée par de puissantes sanctions financières et des contrôles à l’exportation. Les options militaires ne sont jamais loin sur la table de la politique étrangère américaine. Oups ! le Covid-19 nous a épargné une grande guerre au Moyen Orient, avec les Etats-Unis et l’Iran sur le sol irakien. Souvenez-vous de l’assassinat du puissant général iranien, tué un vendredi à Bagdad par un tir de drone américain : il était l’un des personnages les plus populaires du régime, et un adversaire redouté des Etats-Unis et de leurs alliés…

Le leadership et la démocratie en danger

Le leadership affiché par les Etats-Unis et leurs alliés lors de la crise des subprimes en 2008-2009 pour sauver l’économie mondiale a volé en éclat avec la crise sanitaire de la Covid-19. Le populisme, la théorie du complot, l’ignorance et le doute de l’Amérique profonde que le camps Trump a contribué à entretenir tout au long de la campagne électorale 2020, auront mis en danger la démocratie américaine. Pourquoi Trump tient-il autant à une réélection avec autant de menace sur son propre pays ? Est-ce une tentative pour retarder des poursuites judiciaires qui l’attendent ? L’enjeux est énorme pour les Trump.

Reverrons-nous les Etats-Unis de Barack Obama ?

S’ils reprennent la Maison Blanche, un travail titanesque attend les démocrates avec Joe Biden pour restaurer l’image des Etats-Unis dans le monde. Pourront-ils réussir ? Cela n’est pas si sûr. Trump a ouvert des brèches qui ne se refermeront plus jamais. Pour ce qui est du commerce international, la doctrine Trump continuera, mais avec une grande politesse envers ses partenaires et ses adversaires. L’OTAN retrouvera t’elle sa mémoire avec une dimension supplémentaire dans la Mer méridionale de Chine ? La stratégie française « Axe Indo-Pacifique » sera-t-elle renforcée et affichée ? Un retour du multilatéralisme est-il envisageable ? Oui et Non ! Oui pour une nouvelle doctrine de la sécurité internationale face aux extrémistes qui menacent les démocraties, le droit international, la sécurité et la souveraineté des Etats. Non face à tout ce qui pourrait mettre en danger une politique économique étasunienne. Si le multilatéralisme avec les alliés revient, en revanche la confrontation avec les adversaires continuera.

Les Etats-Unis et le Monde sont-ils prêts à accepter et vivre avec Trump 2 ? à suivre…

Professeur

Image(prof.photo).alt
BELLOW Edgar