open menu

Actualités

Transition écologique : « C’est rafraichissant de parler des solutions »

Publié le 04 novembre 2020 par NEOMA

  • Actualité Programme
  • Programme Grande Ecole

Le séminaire de rentrée du Master 2 du Programme Grande Ecole était dédié cette année à la transition écologique. Cristal Bir, étudiante, a suivi plusieurs conférences qui composaient ce séminaire de rentrée unique, qui visait à offrir aux étudiants une approche large de ce sujet, portée par des experts de premier plan. Témoignage.

Peux-tu nous présenter les conférences que tu as suivies pendant le séminaire ?

Cristal Bir : Pour commencer j’ai suivi l’intervention de Valérie Masson-Delmotte qui est paléoclimatologue et Directrice de recherche au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). Elle nous a proposé une définition du changement climatique et nous a beaucoup parlé de la manière dont il est possible d’évaluer les publications scientifiques en matière d’écologie. Nous avons ensuite évoqué les risques à poursuivre les trajectoires existantes en matière de pollution atmosphérique et donc de réchauffement climatique. J’ai vraiment beaucoup aimé son témoignage car je l’ai trouvé très intéressant et concret. Mme Masson-Delmotte est une femme passionnée qui œuvre professionnellement en faveur de l’écologie. Ça donne de l’espoir!

La seconde conférence à laquelle j’ai assisté est celle qui a été donnée par Anne-Charlotte Vaissière, Chargée de recherche au CNRS (Centre National de Recherche Scientifique) et spécialiste de la compensation écologique. Je ne connaissais pas du tout ce concept et je ne savais pas à quoi m’attendre. Au départ, je n’étais pas très enthousiaste mais ça m’a véritablement passionnée. Anne-Charlotte Vaissière a donc présenté et expliqué en détail ce en quoi consistait la compensation écologique et j’ai réalisé que cela pouvait concerner tous les secteurs, tous les métiers, toutes les postes.

Enfin, j’ai suivi la conférence donnée par le Shift Project. Il s’agit d’une association qui œuvre pour trouver des solutions concrètes aux problématiques écologiques dans tous les secteurs. Ils ont présenté plusieurs projets sur lesquels ils ont travaillés et les solutions mises en œuvre pour y répondre. C’était rafraichissant de parler de solutions et non plus de problèmes en matière d’écologie. Par exemple, ils nous ont parlé de L’Oréal qui est parvenu, sur un de ses sites, à réduire 77% de ses émissions. Au départ leur objectif était une réduction de 60% entre 2005 et 2020 mais ils l’ont dépassé ! On sort de l’utopie, c’est vraiment faisable. Le duo de représentants du Shift Project ont également partagé les propositions qu’ils portent pour chaque secteur comme favoriser au maximum le recyclage ou rallonger la durée de vie des produits technologiques. Leurs propositions relèvent vraiment du bon sens, on se demande vraiment pourquoi ce n’est pas déjà mis en œuvre !

Quel a été l’impact de ce séminaire selon toi ?

Cristal : Je parlais précédemment de la compensation écologique, mais j’ignorais qu’il existait des personnes comme Mme Masson-Delmotte qui se dévouent à plein temps à lutter pour faire bouger les lignes en matière de lutte contre le réchauffement climatique, au sein des plus hautes institutions internationales. Ce sont des processus longs qui sont activés alors qu’il y a urgence, mais ça montre qu’il est possible de travailler à sauver le climat et personnellement je trouve ça rassurant. Les chiffres liés au réchauffement climatique m’ont également beaucoup marqué.
Enfin, je suis convaincue qu’un tel séminaire ne peut que contribuer à ce que chacun s’empare du rôle qu’il à jouer.

Tu sens tu personnellement concernée par la problématique de la transition écologique ?

Cristal : Je me sens touchée par ce sujet à 100%. J’ai certaines connaissances sur l’écologie par des lectures ou des documentaires, mais la prise en compte globale de ces enjeux est très complexe. Et c’est paradoxal puisque certaines mesures semblent relever du pur bon sens !
J’ai trouvé que toutes les conférences étaient abordables, même avec un bagage de connaissances restreint sur le sujet. Les sujets abordés ont apporté des éclairages très variés sur des problématiques différentes.
J’ai été sensible au fait que ce séminaire nous offre une triple vision : à une échelle internationale avec l’action de Mme Masson-Delmotte, au plan national avec la compensation écologique et enfin au niveau de l’entreprise avec le Shift Project. C’était éclairant à tous les échelons !

Penses-tu que cela ce séminaire sera utile dans ta vie professionnelle ?

Cristal : J’aimerais bien monter mon entreprise donc savoir concrètement comment faire pour développer une activité soutenable, qui n’ait pas d’impact négatif sur l’environnement. C’est très important à mes yeux.

>> Pour plus en savoir plus sur ce séminaire de rentrée : cliquez-ici 

Formation associée

PGE Programme Grande Ecole

Le Programme Grande Ecole – Master in Management est un programme d’Excellence en 2 ou 3 ans. Des solides compétences interdisciplinaires et des parcours de spécialisation inédits en France et partout dans le Monde. Riche en expériences en entreprise, en associations ou en start-up, il permet un parcours à la carte à l’ère digitale.

  • Reims ou Rouen

  • 2 à 3 ans

  • Parcours en Français ou en Anglais

  • Bac +2
    Bac +3
    Bac +4

  • Temps plein avec période en entreprise, apprentissage sur 1 ou 2 ans

  • Grade de Master (Bac+5)