open menu

Témoignages

Aliénor de Feydeau, Diplômé PGE 2018, Marketing Business Development , Arty Fragrance

"Lorsqu'on m'a proposé d'écrire un témoignage de mon parcours à NEOMA, ce ne sont pas les images du campus de Rouen qui me sont venues en mémoire mais celles d'une petite ville de pêcheurs à la limite du cercle polaire en Norvège. C'est ainsi à Trondheim, où j'ai effectué mon échange académique, que j'ai vécu la vocation de l'école : celle du passage à l'âge adulte via l'ouverture, qui s'illustre à travers l'enseignement académique, l'ouverture aux autres et donc sur soi, et enfin l'expérience à l'international."
Aliénor de Feydeau, Diplômé PGE 2018, Marketing Business Development , Arty Fragrance

alienor de feydeau illu 1
Ville de Trondheim - photo Aliénor de Feydeau

Après deux années en classes préparatoires, NEOMA offre la possibilité de s'ouvrir sur le monde de l'entreprise via des cours sur les fondamentaux des services participants à son bon fonctionnement (comptabilité, finance, marketing, logisitique...). Une formation volontairement générale avant la spécialisation afin de nous sensibiliser à la coopération de ces services au quotidien, plutôt que de nous enfermer trop tôt dans une fonction en particulier. Cette ouverture académique est renforcée par la possibilité d'effectuer de longs stages en entreprise : j'ai pu ainsi évoluer dans les services marketing de groupes comme L'Occitane et LVMH. Lors de mon échange à NTNU (Université Norvégienne de science et de technologie), l'ouverture académique proposée par l'école a été renforcée par le fait que j'étudiais au sein d'une université tournée vers les métiers d'ingénieurs. Ainsi, tout en suivant des cours de management stratégique, j'évoluais dans un contexte différent de celui de l'école de commerce. Une formation essentielle, qui m'apporte au quotidien en tant qu'entrepreneure car je suis obligée d'utiliser plusieurs ressources (stratégie, développement commercial, gestion du budget).

NEOMA propose sur ses campus une vie associative riche, animée sur de nombreux sujets. En dehors des bureaux classiques (bureau des élèves, bureau des arts, bureau des sports) pour lesquels de longues campagnes sont organisées, nous avons le choix de nous investir sur des thématiques variées, cultivant ainsi une certaine curiosité intellectuelle et une meilleure connaissance de nos compétences. Sans être musicienne de formation, j'ai pu m'impliquer dans la fanfare de l'école, et j'ai tenu une chronique sur le rock au sein de la radio du campus. Associée à des travaux de groupes réguliers, cette vie associative nous ouvre à toute la promotion, nous fait travailler ensemble afin de constituer bien sûr un futur réseau mais surtout de belles amitiés. L'école insiste également sur des valeurs fondamentales comme le "fair-play" et l'humilité, qui favorisent une bonne évolution professionnelle et entretiennent l'ouverture vers ses collaborateurs. Elle nous incite à les porter dans le monde professionnel lors de nos stages mais aussi dans les événements sportifs inter-écoles comme le challenge Ecricome.

alienor de feydeau illu 2
La fanfare au Challenge Ecricome 2015 – photo FBEye

Enfin, NEOMA nous pousse à l'ouverture internationale en nous proposant un large choix d'échanges académiques. Un moment clé dans notre parcours, car il nous confronte à différentes cultures et méthodes d'enseignements. La Norvège est proche géographiquement de la France mais sa culture scandinave est radicalement différente de la nôtre. Elle repose sur une relation proche avec la nature, sur un équilibre de vie sain axé sur le sport, et enfin sur le sens de la responsabilité individuelle pour le bien collectif. Profiter de cette culture si prisée dans le management pour ses bons résultats productifs et enviée pour son score record au World Happiness Report était une grande chance offerte par NEOMA. J'ai pu bénéficier de ce contexte favorable pour terminer ma formation académique, me lier d'amitiés avec des étudiants européens, apprendre le norvégien et continuer à l'entretenir encore aujourd'hui, découvrir les paysages fabuleux de la nature norvégienne et être ainsi sensibilisée à leur protection via le développement durable, thématique au cæur de la stratégie de nombreux secteurs.

Ainsi, grâce à mon parcours à NEOMA, j'ai bénéficié d'outils pour passer à l'âge adulte et continuer à évoluer en gardant en tête cette ouverture essentielle. De véritables ressources pour mon activité actuelle d'entrepreneure, au sein d'une TPE dans le domaine des cosmétiques. Je cultive cette ouverture, ainsi que la notion de confiance, notamment avec mes équipes pour faire grandir nos relations avec écoute. Mais aussi afin de continuer à croire dans le futur, malgré les aléas (la pandémie actuelle en est à l'évidence un exemple !) ou pour m'ouvrir à de nouvelles possibilités de développement. Enfin, je garde confiance dans mes capacités acquises à l'école et pendant les stages associés, pour m'ouvrir à certaines insoupçonnées comme le courage de prendre des risques, la force de négocier face à des interlocuteurs plus âgés et plus « puissants », la capacité à transmettre et à fédérer autour de mes projets.

C'est pourquoi j'ai décidé d'adhérer à NEOMA Alumni, afin de m'impliquer d'avantage dans la vie de l'école et cultiver cette ouverture fondamentale.

alienor de feydeau illu 3
La force de gravir des montagnes ! Mont Galdhøpiggen, plus haut mont de Scandinavie (2469m)
Photo Aliénor de Feydeau