open menu

Communiqués de presse

L’impact financier de NEOMA Business School en France mesuré à près de 587 M€

Publié le 02 décembre 2019 par admin_createur

L’ancrage territorial est au cœur du plan stratégique qui anime NEOMA Business School. Dans cet esprit, l’Ecole a souhaité mener une évaluation globale de l’impact financier de ses trois campus de Rouen, Reims et Paris. Impacts éducatifs et financiers, soutien au développement des entreprises, impact sociétal, rôle sur l’image et l’attractivité locales, régionales et nationales ... Autant de critères passés en revue dans le rapport BSIS (Business School Impact System) qui dévoile notamment un impact financier de l’Ecole à hauteur de près de 587 millions d’euros en France.


Une analyse détaillée, tenant compte des spécificités de chaque territoire
Cette analyse a été menée sur trois zones d’impact : Paris, le Grand Reims / Région Grand Est et Rouen Métropole / Région Normandie.
L’étude réalisée sur la zone de Paris révèle un impact financier et économique généré par le campus parisien de NEOMA dans la capitale s’élevant à 148 M € par an.

L’étude menée sur le Grand Reims et la Région Grand Est dévoile notamment que :
  • L’impact financier et économique généré par le campus de Reims sur son territoire s’élève à 228M€ par an à l’échelle régionale avec la création de 874 postes ;
  • L’impact éducatif à travers la mission de formation de l’école démontre notamment qu’un étudiant sur 7 du Grand Reims étudie à NEOMA Business School et que l’Ecole est leader en matière d’apprentissage ;
  • L’impact sur le développement des entreprises souligne, entre autres, la création de 41 start-ups ayant généré la création de 158 emplois au cours des cinq dernières années ;



L’étude menée sur le Rouen Métropole et la Région Normandie souligne notamment que :
  • L’impact financier et économique généré par le campus de Rouen sur son territoire s’élève à 211 M € par an à l’échelle régionale avec la création de 938 postes ;
  • L’impact éducatif démontre notamment qu’un étudiant de Rouen Métropole sur 10 étudie à NEOMA Business School et que l’Ecole est leader en matière d’apprentissage ;
  • L’impact sur le développement des entreprises, dévoile, entre autres, la création de 63 start-ups ayant généré la création de 281 emplois au cours des cinq dernières années ;


L’impact dans l’écosystème régional, l’impact sur l’image de la Région (participation aux actions de promotion de la ville, visibilité dans les médias régionaux, nationaux et internationaux, etc.) et de la production intellectuelle de l’Ecole sur ses territoires (à travers ses programmes de recherche et ses instituts) ont également fait l’objet d’une analyse détaillée dans le rapport BSIS.

Enfin, ce dernier valorise notamment un impact sociétal de l’Ecole très fort sur ces territoires, NEOMA comptabilisant notamment 24% d’étudiants aidés, 285 bourses allouées chaque année et 460 collégiens et lycéens du Grand Reims et de Rouen Métropole accompagnés vers le supérieur par les étudiants de NEOMA Business School. « Notre ancrage territorial est au cœur de notre ADN et le rapport BSIS était l’occasion de pouvoir le mesurer de manière tangible » précise Delphine Manceau, Directrice générale de NEOMA Business School.


Mesurer la contribution de l’école au développement et au rayonnement de son environnement
Le dispositif BSIS est animé par des experts indépendants mandatés par deux organismes académiques nationaux et internationaux : la FNEGE (Fondation Nationale pour la gestion des Entreprises) et l’EFMD (European Foundation for Management Development, qui délivre notamment l’accréditation internationale EQUIS). Il vise à déterminer l’impact d’une école sur son environnement, en couvrant à la fois la ville mais également la région dans laquelle elle est située. « Il ne s’agit pas seulement de chercher à évaluer les impacts directs, au sens financier », indique Delphine Manceau. « Mais aussi d’identifier l’ensemble des activités induites par l’école qui contribuent au développement de son environnement. NEOMA veut continuer à se développer en considérant les utilités de son action. C’est ce qu’on appelle l’impact et nous sommes très fiers de contribuer au développement économique de nos territoires en France et l’international »