Ouvrir le menu

Communiqués de presse

Les secrets du « Vin de glace » s’exportent du Canada en France dans le MSc Wine & Gastronomy de NEOMA Business School

Publié le 03 mai 2021 par AzizaB

Grâce à un partenariat noué avec l’université canadienne Brock University, les étudiants du MSc Wine and Gastronomy de NEOMA ont récemment pu suivre un module autour de la fabrication et de l’exportation du « Vin de glace » ou Icewine. Ce cours, proposé en distanciel pour répondre aux contraintes sanitaires actuelles, fut animé par des experts d’Outre-Atlantique. Dédié à l’un des produits canadiens les plus prisés sur le marché international du vin, le module a participé à enrichir la connaissance des étudiants en matière de produits spiritueux d’exception internationaux et à élargir leur perspective du marketing des produits de luxe. Un atout pour ces futurs professionnels spécialistes du marketing du vin, des spiritueux et de la gastronomie.

La découverte d’une région du nouveau monde viticole

Le cours intitulé « A Canadian Icewine story: From production to consumption and beyond » a été organisé dans le cadre d’une collaboration entre la Goodman School of Business de Brock et le MSc Wine & Gastronomy de NEOMA Business School.

L’objectif de ce module ? Développer chez les étudiants une connaissance approfondie du « Vin de glace », l’une des principales exportations de vin du Canada, de sa production jusqu’à sa consommation. « C’était une occasion passionnante de partager notre expertise en matière de marketing et de production de Vin de glace avec des étudiants de France, basés dans l’une des régions viticoles les plus connues au monde« , a déclaré Andrew Gaudes, doyen de l’école Goodman.

Compte tenu de la crise sanitaire, le cours s’est tenu en distanciel. Face à cette contrainte, Nathalie Spielmann, Responsable du MSc Wine & Gastronomy de NEOMA, a intégralement repensé son format pour proposer une expérience en ligne réaliste. « Mon objectif ici était d’immerger nos étudiants dans la réalité d’une région du nouveau monde viticole dans les meilleures conditions, et ce même avec un océan entre nos deux institutions », souligne Nathalie Spielmann. « C’était formidable pour les étudiants d’apprendre à connaître un produit qui n’est pas fabriqué en France, tout en découvrant de nouvelles méthodes pédagogiques. Nous sommes mêmes allés jusqu’à organiser une dégustation virtuelle « .

Présentation technique, spécificités marketing et dégustation virtuelle

Le cours s’articulait autour des procédés techniques de la production de ce vin atypique et des spécificités du marketing de ce produit. « Pour les consommateurs, le Vin de glace a une courbe d’expérience différente de celle des autres styles de vin, qui peut être plus complexe à appréhender au début », insiste Nathalie Spielmann.

Ce module d’exception était co-animé par Debbie Inglis, Chercheuse en Vin de glace et Directrice du Cool Climate Oenology and Viticulture Institute de Brock ainsi que par Narongsak Thongpapanl, Doyen adjoint des études supérieures et professeur de marketing de Brock University. « C’était formidable de profiter de ce module d’enseignement pour présenter l’histoire et la vie du Vin de glace canadien, qui expliquent notamment pourquoi nous sommes le premier producteur de Vin de glace au monde en termes de quantité et sans doute aussi de qualité. Cette occasion de partager notre expertise nationale sur la production et la consommation de Vin de glace à des étudiants situés à plusieurs milliers de kilomètres fut une expérience inédite pour nous « , a déclaré M. Thongpapanl.

Des dégustations et des associations de vins avec des aliments traditionnels ou non ont permis de mettre en évidence la polyvalence du Vin de glace et la nature expérimentale du produit. « L’ensemble des étudiants s’est procuré du Vin de glace, ainsi que des gâteaux citron-gingembre, du fromage bleu et des abricots secs. Nous avons pu en simultané mener une dégustation et échanger nos ressentis comme si nous étions ensemble réunis« , indique Nathalie Spielmann. 

Les étudiants ont pu mettre en pratique leurs nouvelles connaissances lors de présentations en groupe, en présentant de nouveaux marchés potentiels pour le Vin de glace sur la base des informations qu’ils ont acquises, et ce devant un jury composé de professeurs de NEOMA et Brock University. « Cela m’a vraiment ouvert les yeux sur les canaux de marketing et de distribution que je n’avais jamais imaginé que les entreprises vinicoles utilisaient auparavant », témoigne Danika Leminski, étudiante de NEOMA. « C’est en usant de stratégies innovantes que ce vin haut de gamme a pu conquérir des marchés particulièrement difficiles et concurrentiels ».

Contact

Contact

Vous souhaitez plus d’information ou avez une question particulière à laquelle vous n’avez pas trouvé réponse dans le site ? Contactez-nous !
  • *champs obligatoires