open menu

Actualités

Intelligence artificielle et gamification au service de l’apprentissage

Publié le 12 mars 2020 par NEOMA

  • Corps professoral
  • Digital@NeomaBS
  • Global BBA
  • Intelligence artificielle

La stratégie de NEOMA est d’encourager le développement d’innovations pédagogiques. Cette année, Laura Trinchera, professeur du Département Systèmes d’information, Supply chain managment et Aide à la décision, a introduit une approche reposant sur l’IA et la gamification. L’occasion de passer en “blended learning” le cours de statistiques des étudiants de première année de Global BBA.

Le “blended learning” que l’on pourrait traduire par “apprentissage mixte”, repose sur un enseignement en ligne et du présentiel. Pour la partie digitale, le cours s’est appuyé sur une intelligence artificielle baptisée ALEKS dont l’acronyme signifie : “Assessment and LEarning in Knowledge Spaces” (évaluation et apprentissage dans les espaces de savoirs).
Cette intelligence artificielle, développée par l‘entreprise McGraw Hill Education, parvient à déterminer rapidement et précisément le niveau de savoir de chaque étudiant afin de lui proposer une expérience d’apprentissage totalement personnalisée.

L’intelligence artificielle au service de l’apprentissage des étudiants

ALEKS évalue le niveau de savoir de chaque étudiant. Il sait quand et comment chaque étudiant a effectué son parcours d’apprentissage et s’il est parvenu à maitriser le sujet.

ALEKS sait également si un étudiant est prêt à aborder un nouveau sujet et à quel moment. L’IA utilise cette “connaissance” pour déployer un apprentissage plus efficace, en offrant continuellement aux étudiants une sélection de sujets, mais uniquement lorsqu’ils sont prêts à les aborder. Cela soutient la dynamique d’apprentissage de ces derniers et contribue à consolider leur confiance.

Une IA riche d'enseignement pour le corps enseignant

Pour le professeur, ALEKS offre la possibilité d’identifier les ensembles de compétences que les étudiants doivent maitriser avant la fin du cours. C’est une aide précieuse qui permet d’organiser les apprentissages en suites logiques.

laura trinchera2Le cours de Méthodes Quantitative pour les Affaires des GBBA a été structuré de la manière suivante : 60% en ligne et 40% en classe, dans le cadre d’un face-à-face traditionnel avec la professeure.

J'ai organisé l’emploi du temps de façon à ce que les étudiants soient en cours présentiel deux à trois fois par semaine, en fonction de la complexité des objectifs d’apprentissages à atteindre sur ALEKS” explique Laura Trinchera, l’initiatrice du déploiement cette méthode d’enseignement au sein de NEOMA.

Gamification : une voie vers la réussite scolaire

J’ai utilisé la gamification pour encourager les étudiants à travailler durant leurs temps d’apprentissage en ligne” expose également Laura Trinchera. “Dans cette optique, j’ai organisé une compétition pour récompenser le travail des étudiants sur ALEKS”.

Cette compétition distinguait deux catégories :

  • La première reposait sur le succès individuel : L’étudiant.e qui avait maitrisé le plus de sujets en un minimum de temps sur ALEKS, prenait la tête du classement.
  • La seconde catégorie récompensait la réussite collective sur ALEKS : le groupe qui avait la moyenne la plus élevée de sujets réussis rapporté au temps moyen passé était désigné gagnant.
Chaque semaine, je partageais le classement du meilleur étudiant et du meilleur groupe de chaque campus par email et sur tweeter” complète la professeure.


A la fin, deux étudiants ont été récompensés. La première du classement général et l’étudiant ayant passé le plus de temps sur ALEKS ont reçu un prix sponsorisé par la société McGraw-Hill Education, l'un des leaders mondiaux de l'édition universitaire et scientifique.

Réseaux sociaux et “bons points” pour susciter l’adhésion

Pour motiver les étudiants et susciter leur adhésion, les “bons points” d’antan ont été remis au goût du jour.

Hex sticker STATPour créer un sentiment de fierté auprès des étudiants qui performaient dans le cours, j’ai introduit un autocollant de récompense. Ce sticker était distribué aux meilleurs des étudiants, qui avaient alors l’autorisation de le coller sur leur ordinateur” témoigne la professeure.

Par ailleurs ; les étudiants étaient invités à utiliser activement les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) pour partager leurs progrès sur la plateforme pendant le cours en taguant les comptes et hashtags suivants : @lautrink ;@NEOMAbs; @MHhighered , #MyALEKSPie ; #StatNEOMAbs.

Un enseignement novateur qui a trouvé son public car, après évaluation, il a clairement été mis en évidence que les étudiants ont apprécié l’environnement de travail dans lequel ils ont été immergés.

Ils ont trouvé que l’utilisation de l’IA était faite à bon escient, et qu’elle leur a offert une expérience d’apprentissage véritablement personnalisée” conclut Laura Trinchera.