Ouvrir le menu

Actualités

FUTURE OF WORK #4 / 2050 selon Maria Betbeze-Dufrenoy

Publié le 16 mai 2022 par NEOMA

  • Future of Work

A quoi ressemblera le monde professionnel en 2050 ? En janvier, les étudiants de NEOMA ont suivi le séminaire « Future of work ». Pour alimenter leur réflexion, l’Ecole organisait une série de conférences.  

Parmi elle, « Comment contribuer concrètement à la transition écologique et sociétale » animée par Maria Betbeze-Dufrenoy d’Holomea, conseil en management.  Nous lui avons demandé de résumer sa vision de l’avenir en trois mots.  

L’entreprise régénératrice et bio-inspirée 

Demain, l’entreprise appliquera les grands principes du vivant. Lesquels ont 3,8 milliards d’années de R&D derrière eux. C’est la bio-inspiration.  

Les biens et services seront pensés dans l’ensemble de leur cycle de vie. De leur création jusqu’à leur mort. Leur impact au-delà d’être positif, sera régénérateur tant pour l’environnement que pour les humain.es qui œuvreront pour elle.  

Même la technologie sera devenue régénératrice. Les ressources qu’elle utilisera seront infinies.  

Dans l’entreprise, les individus ne seront pas épuisés après une journée de travail grâce à des rythmes proches de ceux du vivant. Le travail sera redéfini, il deviendra l’œuvre et œuvrer c’est énergisant. Chacun.e saura pourquoi il ou elle œuvrera et ce en accord avec sa mission de vie. 

Cette manière de travailler et de penser en harmonie avec les autres règnes (végétaux, animaux, minéraux) permettra aux organisations d’être résilientes et robustes face à n’importe quel événement.  

Intelligence collective  

Tout ce qui a été fait depuis le début de l’humanité a été réalisé en groupe, rien n’est possible sans cela. Demain, c’est la coopération entre les secteurs d’activités, entre les entreprises, au sein d’une même entreprise qui primera. Les collectifs et les organisations fonctionneront avec un niveau élevé d’intelligence collective. La concurrence n’existera pas. Toute relation sera un partenariat. Chacun.e aura trouvé sa juste place. La question du sens sera résolue.  

Deux niveaux de conscience différents 

Le tout, la société, sera formé de plusieurs espaces de réalité très différents qui vivront les uns à côté des autres. Il y aura eu par le passé un saut de conscience collective, un élargissement de la pensée qui aura demandé une évolution des consciences individuelles.  

D’un côté, des individus auront acquis une grande connaissance et conscience d’eux-mêmes, celle de faire partie du vivant et d’être interconnectés dans un tout. D’un autre côté et en parallèle, résideront ceux qui fonctionneront avec les rouages de l’entreprise comme une machine où le transhumanisme aura sa place mais ni la nature ni l’humain ne l’auront plus vraiment.  

Afin d’accompagner la transition écologique et sociétale, la rendre concrète, les organisations doivent évoluer afin de produire des biens et services régénérateurs et cela passe par le collectif.  

Contact

Vous souhaitez plus d’information ou avez une question particulière à laquelle vous n’avez pas trouvé réponse dans le site ? Contactez-nous !
  • *champs obligatoires