Ouvrir le menu

Actualités

FUTURE OF WORK #1: 2050 selon Gilbert Cette

Publié le 10 février 2022 par NEOMA

  • Insights

A quoi ressemblera le monde professionnel en 2050 ? En janvier, les étudiants de NEOMA ont suivi le séminaire « Future of work ». Pour alimenter leur réflexion, l’Ecole organisait une série de conférences. Parmi elle, « Travail et changements technologiques » animée par l’économiste Gilbert Cette, enseignant-chercheur à NEOMA. Nous lui avons demandé de résumer l’avenir en trois mots.

En 2050, le monde du travail sera…

Très délocalisé 

Le recours au télétravail, qui a connu une explosion au moment de la crise de la COVID-19, demeurera très développé et concernera en moyenne nationale entre un tiers et la moitié des postes au minimum. Les travailleurs y trouvent l’avantage d’une meilleure conciliation entre vies professionnelle et personnelle, les entreprises celui d’une performance productive plus élevée. Selon les activités, les entreprises et les profils des travailleurs, ces derniers travailleront à domicile entre un et quatre jours par semaine, gardant certains temps d’interactions et de vie du collectif de travail dans l’entreprise. Mais une forte proportion des réunions seront virtuelles et non présentielles.

Très « auto-normé » 

Les normes organisationnelles seront, dans les branches et les entreprises, essentiellement issues du dialogue social et concrétisées par des accords collectifs entre représentants des collectifs de travail et directions des entreprises, dans la limite des principes. Le code du travail fournira par défaut les normes aux entreprises qui n’auront pas pu engager un dialogue social fructueux. Ces normes issues du dialogue social seront ainsi particulièrement adaptées à la diversité des activités et des collectifs de travail.

Très silencieux 

Le moteur à explosion de tous les véhicules de transport aura totalement disparu, remplacé par une motorisation électrique. Ce changement majeur aura été commandé par des raisons climatiques, le coût des énergies fossiles, augmenté par des taxes carbone qui auront continuellement progressé, étant devenu très dissuasif quant à leur usage.

 

En savoir plus sur Gilbert Cette : L’économiste Gilbert Cette devient professeur à NEOMA – NEOMA (neoma-bs.fr)

En savoir plus sur les métiers de demain : notre livre blanc

A lire : FUTURE OF WORK selon Isabelle Viennois

A lire : FUTURE OF WORK selon Romain Herbeau

Contact

Vous souhaitez plus d’information ou avez une question particulière à laquelle vous n’avez pas trouvé réponse dans le site ? Contactez-nous !
  • *champs obligatoires