open menu

Communiqués de presse

Nouveauté rentrée 2018 Master of Science Digital & Innovative Supply Chain à temps partiel à Paris

Publié le 21 mars 2018 par admin_createur

Le numérique bouleverse le secteur de la supply chain : les consommateurs sont de plus en plus exigeants et les flux s’accélèrent. Pour se réinventer, le secteur a notamment besoin de responsables de projet curieux, formés aux dernières innovations technologiques et à la prise d’initiatives. C’est la raison pour laquelle NEOMA Business School a décidé de créer un nouveau programme à temps partiel : le MSc Digital & Innovative Supply Chain. Les inscriptions sont ouvertes pour une rentrée en octobre.

Piloter la transformation digitale de la Supply Chain
D’une durée de 12 mois, ce programme est un Master of Science qui place la transformation digitale de la Supply Chain au coeur du cursus. L’intégration des innovations digitales comme source de solutions pour l’ensemble de la chaîne logistique (entreprises, clients et prestataires) représente la clé d’entrée de cette formation. Elle s’attache aussi à décloisonner les enseignements pour inciter les étudiants à adopter une démarche intrapreneuriale sur ce sujet.
« Les dysfonctionnements de la supply chain sont à l'origine d'une grande part des insatisfactions clients » précise Jérôme Verny, Fondateur et Directeur de l'institut de recherche en transport et logistique innovante MOBIS et Responsable Pédagogique de ce programme. « Pour en améliorer la performance, il devient essentiel de savoir mener une politique d’innovation et de digitalisation des activités qui passe par la mise en place d’outils numériques transversaux ».

Ce MSc bénéficie de l’expertise de l’institut de recherche MOBIS auquel il est adossé. L’Institut MOBIS de NEOMA BS s’appuie sur une approche innovante et durable mobilisant la socio-économie des transports et de la logistique pour accompagner des acteurs de la chaîne logistique globale. Il prépare également à deux certifications internationales de référence : Demand Driven Planner Professional (DDPP) et Lean Six Sigma Green Belt.

Ce programme pluridisciplinaire forme aux métiers du conseil, du management opérationnel et stratégique de la supply chain mais également aux fonctions de direction de projets de transformation digitale à travers le prisme de ce secteur d’activité dans des environnements complexes et internationaux. A l’issue de cette formation, les étudiants seront en mesure de :

  • Maitriser les fonctions logistiques fondamentales,
  • Analyser, modéliser et simuler la chaine de valeur,
  • Piloter l’innovation pour rendre le secteur de la supply chain plus mature.
Le MSc Digital & Innovative Supply Chain est inscrit au RNCP (Titre de Niveau I).

Un lien fort avec les entreprises
Toujours en étroite collaboration avec les entreprises, la marraine de ce nouveau programme est Florence Noblot, Chief Customer Officer MLEMEA chez DHL Supply Chain. Entrée chez le leader mondial du transport et de la logistique en 1993, Florence confirme son enthousiasme : « Je me réjouis de ce nouveau rôle et j’ai hâte de partager avec les étudiants mon expérience et ma vision du métier. La logistique est un secteur passionnant, en pleine évolution, occupant une place prépondérante au sein des entreprises. J’espère convaincre les étudiants d’y effectuer leur carrière, voire même trouver de nouvelles recrues au sein du programme ! »

Les programmes à temps partiel, une spécificité du campus parisien
Les programmes MS et MSc du campus parisien de NEOMA Business School se déroulent à temps partiel, avec un rythme de cours de trois jours (Jeudi, Vendredi, Samedi) toutes les 2 semaines, en parallèle d’une mission en entreprise. Un rythme idéal qui permet aux étudiants d’être en alternance, soit via un stage soit via un contrat de professionnalisation, et aux salariés de maintenir leur activité professionnelle.
95%* des étudiants optent pour le contrat de professionnalisation. Il a pour avantage d’offrir une prise en charge des frais de formation par l’entreprise d’accueil et les OPCA. Un choix qui favorise l’employabilité avec près de 70% des étudiants qui signent un contrat de travail avant l’obtention du diplôme.