open menu

Communiqués de presse

NEOMA Business School lance le premier réseau d’incubateurs à l’international

Publié le 12 mars 2020 par admin_createur

Fidèle à son parti-pris historique qui consiste à s’appuyer sur un réseau d’universités prestigieuses à travers le monde, NEOMA lance le premier réseau d’incubateurs à l’international. Ce réseau, regroupant 10 institutions reconnues pour leur expertise en matière d’entrepreneuriat, s’inscrit dans le cadre du nouveau dispositif « Entrepreneurs sans Frontières » de l’Ecole. A partir de septembre 2020, les étudiants sélectionnés pour ce parcours d’exception intégreront l’incubateur du partenaire et suivront un semestre de cours dédiés à la création d’entreprise.
Fidèle à son parti-pris historique qui consiste à s’appuyer sur un réseau d’universités prestigieuses à travers le monde, NEOMA lance le premier réseau d’incubateurs à l’international. Ce réseau, regroupant 10 institutions reconnues pour leur expertise en matière d’entrepreneuriat, s’inscrit dans le cadre du nouveau dispositif « Entrepreneurs sans Frontières » de l’Ecole. A partir de septembre 2020, les étudiants sélectionnés pour ce parcours d’exception intégreront l’incubateur du partenaire et suivront un semestre de cours dédiés à la création d’entreprise.

Créer le premier écosystème entrepreneurial international

L’immersion à l’international est au cœur de l’ADN de NEOMA Business School qui challenge le modèle traditionnel de l’échange académique en lançant le premier réseau d’incubateurs à l’international. « Ce modèle d’immersion inédit réinvente l’expérience étudiante à l’international en l’ancrant dans le projet personnel de l’étudiant qui veut monter sa start-up, tout en respectant la conviction de l’Ecole que l’échange n’est jamais aussi fort que lorsque les étudiants s’immergent dans les meilleures universités du pays » explique Delphine Manceau, Directrice générale de NEOMA. Baptisé « Entrepreneurs sans frontières », indique Céline Davesne, DGA Programmes et International de NEOMA. « Pour réaliser cette ambition, nous nous réjouissons de compter plusieurs institutions mondialement reconnues pour leur expertise en matière d’entrepreneuriat, comme UC Berkeley aux Etats-Unis, Deakin University en Australie, la Fondation Getúlio Vargas (FGV) au Brésil ou encore IIM Calcutta en Inde ».

Construire des start-ups d'emblée internationales

Ce dispositif s’adresse aux étudiants des programmes post-bac Global BBA et TEMA ainsi qu’aux étudiants du Programme Grande Ecole. Pendant un semestre, ils développent leur projet de création d’entreprise au sein de l’incubateur de l’université partenaire. « En intégrant ce dispositif unique dans le milieu des Business Schools et des Engineering Schools, nos jeunes start-uppers découvrent les meilleures pratiques entrepreneuriales, identifient des partenaires business locaux et approfondissent leur idée » analyse Denis Gallot, Directeur du Startup Lab de NEOMA. « Une opportunité unique de monter des start-ups d’emblée internationales, dans une logique de born global ». En fonction des secteurs d’activité, chaque université partenaire propose un dispositif complet d’accompagnement à la création d’entreprise : cours dédiés, coaching personnalisé, rencontres avec des experts et des financeurs locaux, participation à des événements entrepreneuriaux... En retour, NEOMA accueille les étudiants des universités partenaires au sein de ses propres incubateurs, dans une relation mutuellement profitable pour favoriser l’échange de bonnes pratiques, les retours d’expérience et la mutualisation des savoir-faire.

Accompagner les jeunes entrepreneurs dans leur développement international

Si les étudiants doivent justifier d’un dossier académique solide ainsi que d’un bon niveau en anglais pour bénéficier de ce parcours d’exception, le stade d’avancement du projet de création d’entreprise ne représente pas un critère de sélection. « Tous les projets sont les bienvenus, qu’ils soient au stade embryonnaire ou déjà bien avancés » détaille Denis Gallot. « Ce qui va faire la différence, c’est plutôt la capacité à voir grand et ne pas réduire son idée au marché franco-français ». Les étudiants sélectionnés intègreront ainsi l’un des trois incubateurs de NEOMA pour les aider à définir leur marché, la faisabilité de leur concept et la viabilité de leur projet de création d’entreprise, avant le départ à l’international.