open menu

Actualités

Une semaine dédiée au bien-être étudiant : la Wellness Week 

Publié le 02 novembre 2020 par NEOMA

  • Vie étudiante
  • Wellness

Durant toute une semaine, sur les trois campus de NEOMA, la Wellness Week a battu son plein : animations, activités et ateliers de prévention ont émaillé le programme. Objectif : sensibiliser à la santé et au bien-être

Mobilisation générale de tous les acteurs du bien-être au sein de NEOMA à l’occasion de la Wellness Week : Centre des Bourses, Aides et Partenariats, Référents bien-être et santé, membres des centres de soins et de nombreuses associations étudiantes se sont mobilisés pour proposer un programme d’une très grande richesse à l’ensemble de la communauté de l’école. 

Un programme complet pour aborder le bien-être sous tous les angles 

Du 5 au 9 octobre, un très vaste panel d’initiatives a animé la vie des campus de NEOMA. Deux conférences étaient organisées. La première animée par Angela Dallemand, praticienne certifiée, portait sur le thème du neurofeedback, un procédé qui permet à un individu d’apprendre à modifier son activité cérébrale dans le but d’améliorer sa santé et ses performances. L’autre conférence, proposée par Ethika, une association étudiante, était dédiée à “L’éco-anxiété chez les jeunes et comment y réagir”. 

Plusieurs ateliers étaient également proposés avec notamment “Hand in Box”, un outil de sensibilisation au handicap fourni par la FÉDÉÉH, au cours duquel les participants ont dû surmonter des mini-défis dans le cadre d’une mise en situation de handicap.  

photo de l'atelier à l'aveugle

Un atelier de naturopathie combiné à un “vélo smoothie” et un atelier de cuisine étaient également ouverts aux étudiants et aux collaborateurs. Elaboré avec un diététicien, ce dernier, avait pour objectif de conjuguer plaisir et équilibre alimentaire en limitant le sucre, le sel et en diversifiant les matières grasses. Enfin un atelier “Do It Yourself” était dédié à la fabrication de cosmétiques maison, à base de produits naturels et peu onéreux. 

atelier de confection de cosmétiques

L’art thérapie a également pris place pendant la Wellness Week. Fondé sur une discipline artistique, dessin à Rouen et percussions à Reims, l’art thérapie propose une forme de défouloir par le biais d’une pratique artistique, source de sérénité. “Les personnes qui ont participé à cet atelier original ont vraiment pris beaucoup de plaisir !” atteste Matthieu Lucas, Responsable du Centre Bourses, Aides et Partenariats”. 

Des initiations sportives ont également rencontré un grand succès. Du crossfit, du wushu (équivalent du kung-fu) et de la sophrologie ont rassemblé étudiants et membres du staff. Adeline Lebouvier, membre de l’équipe Wellness et coach de sophrologie atteste “ Pour beaucoup d’étudiants la sophrologie a été une découverte. Ça leur a beaucoup plus et ils en ont redemandé après la séance ! “ 

Enfin, l’activité massage AMA qui n’a pas désempli. Assis dans une chaise spécifique, les candidats ont pu bénéficier d’un massage bien-être prodigué par un spécialiste, alliant la détente physique à la détente psychique.  

massage amma assi

Pour proposer cette variété d’activités, deux partenaires se sont joints à l’équipe Wellness. Ornikar, auto-école en ligne, est venue parler prévention routière aux étudiants avec une voiture tonneau et parcours d’ébriété. L’Institut Confucius a également contribué à la Wellness Week en proposant une initiation au wushu, l’autre nom du Kung Fu.

Des associations étudiants ambassadrices de la Wellness Week 

Le rôle qu’ont joué les associations étudiantes de NEOMA a été prépondérant dans la réussite de la Wellness week.  “Par le biais de nombreux stands, elles ont grandement contribué aux échanges avec les étudiants. Les PEA (étudiants en Parcours Entrepreneurial et Associatif) ont été de véritables ambassadeurs” souligne Matthieu Lucas.  

Guerric Hingray, Vice-Président d’Enactus à Reims revient sur la manifestation. “Nous avons immédiatement accepté de participer à la Wellness Week car le projet nous plaisait beaucoup et il correspond très bien à la vision de l’association. Nous avons beaucoup discuté avec les étudiants présents et les retours sont positifs. Nos échanges portaient principalement sur le bien-être au travail, les cours à distance, comment on se sentait sur le campus, notre relation au stress. Ils ont pu relâcher la pression et discuter à cœur ouvert.” 

Le bien-être, un thème fédérateur entre étudiants et personnel de l’école 

Nous avons conçu la Wellness Week comme une manifestation collégiale” expose Christine Cazor Chargée de Mission au service des étudiants et organisatrice de l’événement “Le lien entre membres du staff et étudiants n’était pas l’objectif principal mais, force est de constater que de nombreuses rencontres ont eu lieu et que les échanges ont été fructueux”. 

Un sentiment partagé par les deux infirmières des campus de Reims et de Rouen pour qui la transmission d’informations a été un succès. “Les étudiants que j’ai rencontrés étaient curieux d’en savoir plus sur le centre de soin et son fonctionnement, j’ai également reçu des sollicitations pour la sophrologie et les rendez-vous avec le psychologue” atteste Marine Leroy. 

Mais les rencontres ont aussi eu lieu sur le plan humain. Isabelle Nimier, Responsable pôle Emploi & Compétences, témoigne “J’ai participé à l’atelier Do it Yourself qui consistait à découvrir la confection de cosmétiques simples à réaliser, bio et pas cher ! Au-delà de l’atelier de confection lui-même, ce fut également l’occasion d’échanger des recettes personnelles et de bonnes idées autour d’une thématique éco-responsable, staff et étudiants mélangés !” 

gagnant du permis ornikar

Une semaine dédiée au bien être qui a porté ses fruits “Et qui permet de renforcer le niveau d’information des étudiants sur ce qui leur est offert tout au long de l’année pour contribuer à leur bien-être” complète Matthieu Lucas. 

De nouvelles opérations en partenariat avec la MGEL auront prochainement lieu pour évoquer des thématiques comme la prévention des addictions et les pratiques sexuelles. Et au vu de la demande, des ateliers Wellness verront le jour dès novembre pour encourager la pratique de la sophrologie et du Qi Kong, ainsi que l’affirmation de soi et la gestion des émotions.