open menu

Actualités

Quel impact de la digitalisation sur les cours de Finance ?

Publié le 15 juillet 2019 par NEOMA

  • Actualité Programme
  • Masters
  • Programme Grande Ecole

La révolution digitale impacte tous les secteurs de l’entreprise, et particulièrement la Finance. Dès 2017, NEOMA Business School a introduit de nouveaux cours dans ses programmes, et ne cesse de les faire évoluer depuis, afin de préparer ses étudiants à cette nouvelle donne.
Sami Attaoui, Responsable du département Finance de NEOMA BS nous explique comment la finance digitale est entrée dans les cursus, tant sous ses aspects techniques qu’humains.

« La machine learning, l’intelligence artificielle et les blockchains constituent des déclencheurs d’une révolution qui est en train d’impacter non seulement les métiers de la banque et de la gestion d’actifs, mais également les opérations financières effectuées au sein des entreprises, des gouvernements et des collectivités. Ces changements constituent une opportunité et un défi pour les acteurs traditionnels, amenés à intégrer la transformation digitale dans leurs business models, pour les entrepreneurs et les startups, incités à faire émerger de nouvelles pratiques. Nous observons ainsi l’émergence du crowdfunding, du peer-to-peer lending, des cryptomonnaies, des porte-monnaies digitaux (digital wallets), des robot-advisors, du machine trading, ...

Le curriculum en Finance à NEOMA BS intègre tous ces changements en proposant plusieurs cours dédiés à ces thématiques dans nos divers programmes et à différents niveaux du cursus. Notre objectif est de proposer un triptyque autour de la technologie, la donnée et l’humain. C’est l’articulation de ces trois dimensions qui définit l’expérience d’apprentissage unique à NEOMA BS.

Une approche expérientielle
Notre approche pédagogique s’appuie sur une implication forte des experts professionnels (des banques, des sociétés de conseil, des fintech) qui partagent avec nos étudiants leurs expériences ainsi que des cas d’école permettant de mieux comprendre les possibilités offertes par ces nouvelles technologies. Notre pédagogie s’appuie également sur l’accompagnement des étudiants dans l’analyse des fintech (françaises) existantes ainsi que dans la formulation de nouvelles idées et projets. Des étudiants ont pris part au forum pour l’emploi ainsi qu’au Startup Pitch Contest qui ont été organisés lors de la Paris Blockchain Week Summit à la Station F. Nous avons systématisé dans nos cours la mise en application des modèles financiers afin de permettre aux étudiants de visualiser, à partir de données réelles, les nombreuses limites de ces modèles.

Un renforcement du rôle de l’humain
Nous pensons que l’utilisation de ces avancées technologiques devra être accompagnée d’un renforcement du rôle de l’humain. Nous avons ainsi lancé un cours sur la finance comportementale dans le programme PGE qui permet de montrer comment intégrer l’impact des biais cognitifs tels que la motivation, l’émotion, l’impulsion, la peur, le regret, l’aversion à la perte, … sur les décisions financières. Nous avons consolidé cet enseignement avec des cours plus avancés en spécialisation Finance qui challengent la pertinence des décisions financières classiques à l’aune des avancées réalisées par la finance comportementale.

Enfin, notre démarche pédagogique insiste sur la dimension réflexion qui doit toujours accompagner la dimension apprentissage. »

Dès la rentrée 2019, l’offre s’étoffe encore avec l’ouverture d’un nouveau Master of Science en Finance & Big Data ainsi qu’un parcours d’excellence dans le Programme Grande Ecole en Risk & Financial Technologies en partenariat avec le certificat international GARP.

En savoir plus :
-    Le Programme Grande Ecole de NEOMA BS : parcours d’excellence et MSc en Finance
-    MSc Finance & Big Data