Ouvrir le menu

Actualités

Premier Festival des Droits humains de Rouen : témoignages de prépas

Publié le 08 novembre 2021 par NEOMA

  • Campus Rouen

Les 8 et 9 octobre derniers, NEOMA accueillait pour la première fois sur le campus de Rouen le Festival des Droits humains, co-organisé par l’IRIS (Institut des relations internationales et stratégiques), la Métropole Rouen Normandie, et la CCI Rouen Métropole. 

« Une initiative engageante, commentait Michel Edouard Leclerc, le président de l’Ecole sur son blog. NEOMA et l’IRIS forment de futurs décideurs. Cette jeunesse priorise aujourd’hui des emplois qui feront sens. Au-delà des postures, ils seront dans leurs métiers interpellés sur les droits humains ».

 

Introduction du Festival des Droits humains par Michel Edouard Leclerc, président de NEOMA

Le festival avait lieu dans l’auditorium du campus qui accueillait le grand public de la Métropole de Rouen et les étudiants de NEOMA, mais aussi de nombreux élèves de classes prépa. Tous venus écouter les débats autour de la « Diplomatie morale et realpolitik », des « Droits humains en Afrique », de la « Santé : bien public mondial » et de « Culture et Droits Humains ».

Détail du programme et liste des intervenants 

Pascal Boniface, directeur de l'IRIS, à l'ouverture du Festival des Droits humains, à Rouen.

Cet événement offrait donc aux élèves l’occasion de renforcer leurs connaissances sur ce sujet. En effet, suite à la réforme du bac et des classes préparatoires « économiques et commerciales », le programme d’histoire-géographie-géopolitique a été refondu. Son ambition est de donner aux futurs managers des clés de compréhension du monde contemporain. Mêlant plusieurs dimensions d’histoire, de géographie, de géo-économie et de géostratégie, la géopolitique occupe ainsi une place de choix dans le cursus.

 

Témoignages des élèves de classes prépa  

OSCAR, 2e année de prépa. « La géopolitique est très importante dans notre cursus. Et les ouvrages de Pascal Boniface font partie de nos références. J’étais content de venir l’écouter, et je n’ai pas été pas déçu. Ce que j’ai retenu du débat, c’est que la morale n’est pas quelques chose d’universel. Tous les pays ont leur propre morale. Alors quand il s’agit de condamner l’un d’entre eux pour non-respect d’une morale, c’est compliqué.
L’enjeu aujourd’hui, c’est de savoir ce que nous avons en commun ».
SELIA, 1ère année de prépa. « Cette conférence complète bien nos cours, les intervenants rendaient leur propos très concrets grâce à des exemples. J’ai compris que les pays émergents ont de plus en plus voix au
chapitre. Qu’ils comptent dans la vie internationale, et que l’on va changer
certaines postures par rapport à eux ».
MAXIME, 2e année de prépa. « J’aimerais travailler dans le domaine de la finance, et la géopolitique est fondamentale pour prendre des décisions. C’était donc très enrichissant de voir les intervenants débattre, argumenter, détailler. Et j’ai beaucoup aimé l’intervention de Jean de Gliniasty, ancien ambassadeur, à propos des valeurs actuelles de l’Occident. Elles ont été imposées, et elles ne sont plus respectées par
certains pays. Ce qui impose de réfléchir à de nouvelles valeurs à partager ».
ILYES, 1ère année de prépa « La géopolitique a une grande part dans notre enseignement. Et quel que soit mon projet professionnel, qui est encore assez flou, je serai certainement concerné par les questions de relations internationales. Là, nous avons eu un cours grandeur nature. Les intervenants n’étaient pas
tous d’accord, mais j’ai bien aimé le fait que la real politik n’était pas diabolisée ».
UGO,1ère année de prépa « Aujourd’hui, c’est indispensable de bien connaître la géopolitique et les enjeux de chaque pays. Et on a compris en écoutant les intervenants que les rapports
de force priment aujourd’hui ».

Retrouvez l’intégralité des conférences. 

Diplomatie morale et Real politik 

Culture et Droits humains 

Droits humains en Afrique 

La santé : un bien public mondial 

 

 

 

Contact

Contact

Vous souhaitez plus d’information ou avez une question particulière à laquelle vous n’avez pas trouvé réponse dans le site ? Contactez-nous !
  • *champs obligatoires