Ouvrir le menu

Actualités

Pédagogie : les enseignements du confinement

Publié le 15 juin 2022 par NEOMA

Comment pourrait-on apprendre mieux ? C’est la question centrale de toute innovation pédagogique, digitale ou non. Et à laquelle la pandémie a apporté des réponses.

 

Prise de conscience de l’importance du présentiel

Ce qui nous a semblé le plus naturel et efficace pendant des siècles —se retrouver ensemble dans une même salle – s’est révélé vraiment précieux. En effet, la présence en classe n’a pas d’équivalent pour créer de l’émotion. Or celle-ci n’a rien d’un concept abstrait lorsqu’il s’agit d’apprendre, comprendre, mémoriser, révéler sa personnalité ou exprimer sa créativité. Elle est au cœur de l’alliance entre un professeur et ses étudiants, le meilleur terrain pour développer ses compétences comportementales.

 

L’accélération sans précédent des outils digitaux

Depuis longtemps en germe, ils sont passés en phase rapide d’implémentation dans le supérieur. Le distanciel, synchrone (tout le monde se connecte en même temps) ou asynchrone (chacun avance à son propre rythme) propose une panoplie d’outils inédite. Parmi eux, certains resteront sans doute des gadgets. D’autres ouvrent clairement de nouveaux champs pédagogiques.

 

Vers une expérience encore plus riche et plus efficace de l’enseignement

Pourquoi ? Parce que ces outils enrichissent l’expérience de cette génération d’étudiants affublée de noms (Z, Netflix, pop-corn, etc.) qui disent tous, au fond, la même chose: lorsque les sujets fusent et que les formats se conjuguent, cette jeunesse répond par un engagement maximum. Les chercheurs travaillent donc aujourd’hui sur tout ce qui peut améliorer les liens au sein d’un triptyque « savoir, enseignant et apprenant ». Que ce soit la réalité virtuelle, l’intelligence artificielle ou autre.

 

Zoom sur les EdTechs

Le vocable EdTech (pour Educational technologies) recouvre des outils et services très différents. «Toute technologie que l’on décide d’utiliser à des fins éducatives peut être appelée EdTech», définit Gérard Giraudon, de l’Inria. Certaines s’adressent exclusivement au professeur, d’autres à l’étudiant. Elles peuvent porter sur les contenus pédagogiques, l’orientation, etc. Le marché des EdTEch a bondi depuis le début de la pandémie. Son chiffre d’affaires en France a dépassé le milliard d’euros en 2021 et plus de la moitié (54%) de ses entreprises a moins de cinq ans. Source : étude EY-Parthenon/EdTech France/Banque des territoires, 2022

 

Contact

Vous souhaitez plus d’information ou avez une question particulière à laquelle vous n’avez pas trouvé réponse dans le site ? Contactez-nous !
  • *champs obligatoires