open menu

Actualités

Les étudiants du BSc in International Business mobilisés sur des problématiques d’export d’entreprises

Publié le 06 juin 2017 par NEOMA

  • Actualité Programme
  • BSc in International Business
Temps fort de la troisième année du BSc in International Business, « l’International Intrapreneurial Project" mobilise les étudiants sur une durée de plus de 6 mois sur des missions de consulting auprès d’entreprises du territoire normand, confrontées à des problématiques d’export à l’international. Un exercice qui s’inscrit en parfaite cohérence avec l’approche d’apprentissage par l’action défendue par NEOMA BS.

Temps fort de la troisième année du BSc in International Business, « l’International Intrapreneurial Project" mobilise les étudiants sur une durée de plus de 6 mois sur des missions de consulting auprès d’entreprises du territoire normand, confrontées à des problématiques d’export à l’international. Un exercice qui s’inscrit en parfaite cohérence avec l’approche d’apprentissage par l’action défendue par NEOMA BS.


« Il s’agit pour nous de leur offrir l’occasion de mettre en pratique, sur une mission de longue durée, les acquis théoriques développés depuis le début de leur cursus », souligne Sarah Cooper, Directrice du BSc in International Business de NEOMA BS. « Compte tenu du caractère multiculturel de nos promotions d’étudiants, c’est également l’opportunité pour eux d’être confrontés à un environnement de travail international, à l’image de celui qu’ils découvriront dans leur carrière professionnelle ».

Ainsi, entre septembre et avril, les étudiants de 3ème année du cursus ont travaillé en équipe de 5 à 6, sur des problématiques d’export et de développement à l’international soumises par une douzaine d’entreprises du territoire, majoritairement de petites et moyennes tailles. « La richesse de l’exercice réside également dans la diversité des problématiques et des secteurs d’activités sur lesquels les étudiants sont mobilisés », ajoute Corinne Descamps Merlino, coordinatrice du dispositif pédagogique. « Le sport, le médical, l’informatique, l’automobile … les domaines étaient particulièrement variés cette année ».

« Où et comment m’implanter en Europe ?», « Comment augmenter la visibilité de mon produit au Moyen Orient ? », « Comment m’imposer sur le marché allemand ?» … Si les secteurs varient, les problématiques restent toutes orientées vers le développement international, en accord avec le positionnement du cursus.  C’est l’occasion pour certaines entreprises de bénéficier d’un regard extérieur précieux pour leur développement. « Ce fut un exercice passionnant de confronter nos idées et nos options de commercialisation à l’export avec celles d’étudiants qui conjuguent dans leur ADN expérience internationale, sens du commerce et goût de l’innovation », précise Cécile Vialla, Présidente de la Maison de parfum Berry. « Etant seule à me consacrer au développement de cette activité, j’ai évidemment besoin de ressources extérieures pour étoffer ma réflexion et mon analyse, et les pistes et les ouvertures soumises lors de cet exercice seront pour certaines naturellement mises en œuvre dans le cadre de mon développement ».

Si cette mission revêt des atouts indéniables pour les entreprises participantes, elle constitue également un temps fort d’apprentissage pour les étudiants en les plaçant dans un véritable rôle de consultant. « Cette expérience m’a permis de consolider ce que j’ai appris à NEOMA BS sur le travail d’équipe sur le plan relationnel comme organisationnel. J’ai également apprécié d’avoir de vraies responsabilités professionnelles, ainsi qu’une véritable autonomie pour développer nos idées et établir un rapport détaillé », témoigne Léo Condat, étudiant en 3ème année du BSc in International Business. «Pour ma part cela é été une expérience positive, très enrichissante et très concrète. Les tâches, particulièrement variées, nous permettant de découvrir tous les aspects d’un projet d’internationalisation avec des résultats concrets et un réel enjeu ».