open menu

Actualités

L’entrepreneuriat après TEMA ? Le cas de Vinifera

Publié le 02 juin 2016 par NEOMA

  • Incubateur
  • TEMA

Notre programme TEMA vise à développer la créativité de ses étudiants, leur agilité avec les technologies, leur capacité à innover et leur profil entrepreneurial. Des qualités plébiscitées par les entreprises aujourd’hui. Ces savoir-faire et savoir-être, Justin Charpentier, étudiant TEMA 3ème année, les a mis à contribution pour se lancer dans l’aventure entrepreneuriale en créant une nouvelle marque de prêt à porter, Vinifera. Retour sur le parcours de ce jeune entrepreneur…


L’aventure entrepreneuriale a-t-elle toujours été un rêve ?
Depuis mon adolescence je rêve de créer une entreprise. Ce que j’apprécie le plus c’est la polyvalence, on touche à tous les domaines !

Est-ce pour devenir entrepreneur que vous avez fait le choix d’intégrer une Grande Ecole ?
J’ai choisi le programme TEMA, basé sur les nouvelles technologies, car il pousse les étudiants à se lancer et à innover. Et avant de créer mon entreprise j’ai participé à différentes expériences associatives, comme Président du Bureau de Elèves, ou au sein du Club Entrepreneurs ; j’ai toujours aimé « changer les choses ». J’ai appris énormément de ces deux expériences associatives, elles me donnaient un avant-goût de l’entreprise.

Comment l’Ecole a-t-elle contribué au lancement de votre activité ?
Dès le lancement du projet, je n’hésitais pas à aller demander conseil à mes professeurs, que ce soit en finance ou en marketing. Depuis deux mois, j’ai intégré l’incubateur de NEOMA Business School, cela représente un atout considérable pour notre entreprise. Nous avons ainsi accès à une aide précieuse grâce aux partenaires de l’école. C’est important lorsqu’on commence et qu’on est encore étudiant, c’est comme lorsqu’on découvre un nouveau monde, c’est mieux d’être soutenu et guidé.

Pouvez-vous nous présenter en quelques mots Vinifera ?
Vinifera est une marque de prêt-à-porter pour homme, qui a pour mission d’apporter du confort au quotidien avec des vêtements simples, élégants et authentiques. Vinifera s’inspire du monde du vin d’après les histoires familiales des deux fondateurs, pour son univers de communication. Pour notre première collection, nous avons revisité le polo car nous voulions porter le polo sous la veste. Pour cela, il nous fallait un col qui puisse se tenir, sans se déformer. Nous avons développé un procédé à l’intérieur du col pour le solidifier, afin qu’il ne se plie pas sous la veste.

Comment l’idée a-t-elle germé dans votre esprit ?
Nous portions essentiellement des chemises mais nous cherchions autre chose, en particulier plus de confort avec un tissu qui ne compresse pas le corps ! Notre choix s’est arrêté sur le polo, avec sa structure en maille piquée dont l’extensibilité lui permet de nous suivre tout au long de la journée.

Comment votre activité se porte-t-elle aujourd’hui ?
Nous commençons tout juste à vendre les premiers polos. Nous avons fait appel à une campagne de levée de fonds participative pour promouvoir la marque et acquérir nos premiers clients. Après un mois de campagne, nous avons dépassé notre objectif pour un résultat de 189 polos vendus, dans toute la France et même à l’étranger avec un client américain. Cette levée de fonds nous permet aujourd’hui de développer l’activité et d’aller démarcher des revendeurs professionnels et de sortir notre site e-commerce.

Aujourd’hui, l’Ecole est-elle encore un soutien pour vous ?
Avec l’aide de l’incubateur, nous souhaitons développer notre start-up. Nous avons des bureaux sur Reims et allons pouvoir agrandir notre équipe dès la rentrée prochaine.

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants encore hésitants à se lancer dans l’entrepreneuriat ?
Il ne faut pas hésiter à se lancer et vivre l’instant présent. Quand on est jeune et encore étudiant, on peut se permettre de tenter une expérience. Au-delà du lancement, l’expérience est très enrichissante, on apprend sur nous-mêmes tous les jours et on développe des compétences autres que celles acquises en cours.
Par ailleurs, la région accompagne les initiatives innovantes et viables, avec des aides financières bienvenues au démarrage d’un projet. Et les partenaires de l’incubateur sont présents pour nous aider à développer notre activité : autant en profiter !

Pour suivre l’aventure sur Facebook
Découvrez Vinifera