open menu

Actualités

Le Ministre de l’Education nationale et de la jeunesse sur le campus de Rouen

Publié le 18 juin 2019 par NEOMA

  • Rentrée 2021

Samedi 8 juin, Jean-Michel BLANQUER était à NEOMA Business School pour expliquer la réforme du baccalauréat aux 300 professeurs réunis dans le cadre de l’Assemblée générale de l’APHEC, l’association des professeurs des classes préparatoires et commerciales. Un signe fort adressé à l’ensemble de la filière « classes préparatoires et des Grandes Ecoles ».


« Vous êtes tout ce que j’aime » déclare le Ministre de l’Education nationale et de la jeunesse aux professeurs rassemblés dans l’Auditorium, en ouverture de son allocution. Le ton est donné, l’objectif est clair, il s’agit pour Jean-Michel BLANQUER d’expliquer aux professeurs de classes préparatoires les bénéfices de la réforme en cours. Dès son arrivée sur le campus de Rouen, l’ambiance est conviviale. A peine sorti de sa voiture, sourire aux lèvres, il salue chaleureusement Delphine MANCEAU, Directrice générale de NEOMA BS, et Alain JOYEUX, Président de l’APHEC, ainsi que les élus locaux. Les applaudissements nourris qui accompagnent son entrée dans l’Auditorium confirment le climat bienveillant qui marque cette rencontre, malgré les interrogations qui subsistent concernant la mise en œuvre de la réforme.

JM blanquer 2
En plein accord avec l’accueil républicain réservé à une personnalité de ce rang, la rencontre débute avec le discours de Delphine MANCEAU. « C’est un immense honneur pour nous de vous accueillir aujourd’hui à NEOMA Business School. Comme vous le savez, notre filière évolue très vite : elle prépare nos étudiants à de nouveaux métiers et s’ouvre à de nouvelles pédagogies » explique-t-elle en introduction. « Elle se caractérise également par sa forte ouverture à l’international et sa forte visibilité dans les classements mondiaux, contribuant ainsi fortement au rayonnement de l’enseignement supérieur français dans le monde ». Avant de laisser la place au Ministre, la Directrice générale de NEOMA BS conclut de manière enthousiaste : « Nous sommes certains que ce temps d’échanges sera à la fois riche et inspirant pour l’ensemble d’entre nous. »

Jean-Michel BLANQUER s’emploie alors à détailler les ressorts et les impacts de la réforme du bac sur la classe préparatoire. « Comment, en préparant le bac, l’élève va préparer ce qui suit le bac » explique-t-il. « Il s’agit de se poser les bonnes questions, sans angoisse ». Durant les vingt minutes de son discours, l’ancien Directeur général de l’ESSEC se veut résolument optimiste pour expliquer les objectifs de cette réforme, en lien avec la réussite dans l’enseignement supérieur. « Nous faisons tous partie d’une logique de progrès, quand nous parlons aux jeunes d’un monde meilleur », répète-t-il. Avant de répondre aux questions de la salle, Jean-Michel BLANQUER élargit son discours en évoquant la filière des classes préparatoires et des Grandes Ecoles. « Les Ecoles de management représentent l’une des forces de la France. Avec les classes préparatoires, elles sont les garantes de l’excellence et de la modernité » déclare-t-il. « Vous êtes la locomotive de l’enseignement ». Une rencontre inspirante pour l’ensemble des acteurs présents qui se réjouissent des derniers mots du Ministre : « J’ai toujours pensé que le travail accompli dans les classes préparatoires pouvait être une inspiration pour l’enseignement supérieur et que nous devons aller vers des convergences pédagogiques », lance-t-il en guise de conclusion avant de saluer son auditoire. « Merci beaucoup de cette invitation, que j’ai eue plaisir à honorer ».