Ouvrir le menu

Le Monde de NEOMA

Thématiques :

Etudiante irlandaise en quatrième année au CESEM de NEOMA et nageuse de haut niveau, Lara bénéficie d’un aménagement d’études. Témoignage.

« Je suis actuellement une étudiante irlandaise en échange à NEOMA. Et en tant que nageuse, je m’entraîne entre 16 et 22 heures par semaine au club du Stade de Reims, avec des séances le midi et le soir, 6 jours par semaine.

Comment votre aménagement d’études s’est-il mis en place ?

En tant qu’étudiante internationale, je me suis sentie bien accueillie à l’école, car mes interlocuteurs voulaient sincèrement m’aider de toutes les manières possibles.

J’ai tout d’abord soumis les documents demandés au Wellness Centre de NEOMA. Puis j’ai discuté avec ma directrice de programme de mes heures d’entraînement et de mes dates de compétition, ainsi que des cas où elles entreraient en conflit avec mon travail scolaire.

Le bureau et l’ensemble du personnel s’est montré très bienveillant. Tous mes professeurs ont été informés de ma situation. Ils sont tous très compréhensifs et prêts à m’aider de toutes les manières possibles.

J’ai bénéficié d’une plus grande flexibilité en ce qui concerne les délais de remise des travaux et les examens, ainsi que d’un aménagement de l’emploi du temps lorsque j’arrivais en retard en classe et que je partais plus tôt.

Quelles difficultés rencontrez-vous en menant en même temps études et carrière sportive et en quoi l’aménagement de NEOMA vous aide-t-il ?

La principale difficulté que j’ai rencontrée a été la gestion du temps et de l’emploi du temps en raison des horaires de mes entraînements qui coïncidaient avec les cours et de mes compétitions qui se déroulaient en semaine.

NEOMA m’a aidée en me donnant de la flexibilité en ce qui concerne les délais de remise des travaux et les examens, mes horaires d’arrivée et de départ aux cours, en s’assurant que je ne perde pas de points d’assiduité si j’étais absente pour une compétition, et en me permettant de faire du travail de rattrapage pendant mon temps libre s’il me manquait des points de contrôle continu.

Ainsi, lorsque je m’entraînais et que je participais à des compétitions, j’étais en mesure de me concentrer totalement sur la natation.

Quel bénéfice tirez-vous de cette double activité ?

Les avantages que j’ai tiré de la possibilité de poursuivre ma carrière sportive en même temps que ma carrière académique sont incommensurables.

Ma double activité m’a permis de m’améliorer à la fois dans l’eau et hors de l’eau, en cours.

Lorsque j’étais à la piscine, je pouvais me concentrer sur mon entraînement sans me soucier de mon travail universitaire et lorsque j’étais en classe, je me sentais à l’aise en sachant que NEOMA était toujours là pour me soutenir.

Nager à Reims m’a donné tant d’opportunités de m’immerger dans la culture française, d’améliorer mes compétences linguistiques, surtout de nager contre les meilleurs en France et d’accepter de nombreux rôles organisationnels au sein de mon club, je n’aurais pas pu persévérer sans l’aide de NEOMA.

Un conseil pour les étudiants qui souhaiteraient suivre cette voie ?

Beaucoup d’adolescents et de jeunes abandonnent le sport après l’école parce qu’ils pensent qu’ils n’auront plus le temps de s’y consacrer une fois qu’ils auront commencé leurs études.

Mais il y a tellement de façons de faire en sorte que cela fonctionne et il y a tellement de gens pour vous aider. Pratiquer un sport parallèlement à vos études vous permet de suivre un mode de vie différent de celui de nombreux autres étudiants. C’est une occasion unique d’étudier et d’apprendre d’une manière qui vous permet de rester à un haut niveau dans votre sport.

Mon conseil est de ne pas prendre de décisions trop rapides, d’explorer toutes les options qui s’offrent à vous, car à NEOMA, on essaie vraiment de trouver une solution à tout. »

NEOMA-CESEM-Lara-amenagement-etudes-2024-2

Formation associée

CESEM

Vivez une expérience multiculturelle riche et inspirante avec le CESEM​

  • Temps plein
  • 4 ans
  • Reims, Universités partenaires