open menu

Actualités

« Je choisis l’aventure ! » itinéraire de la reconversion d’un startupper

Publié le 14 avril 2020 par NEOMA

  • Diplômés
  • Entrepreneuriat
  • Incubateur

L’entrepreneuriat est un état d’esprit. Parfois, celui-ci se manifeste dès le début des études. A l’inverse, d’autres se font rattraper par l’évidence après plusieurs années d’expérience en entreprise. C’est le cas de Gwenvael Lemoine, diplômé du Global BBA de NEOMA Business School en 2003 qui s'est lancé dans l'aventure. Récit de son parcours.

Une fois ses diplômes en poche, Gwenvael rejoint un Groupe d’assurance en tant que Responsable Marketing. Un poste qu’il occupera pendant sept ans, avant de s’investir au sein de la Direction Commerciale de la même entreprise pendant cinq années supplémentaires.

Mais l’esprit d’entreprendre l’habite déjà. Gwenvael profite d’une restructuration interne pour donner vie à un projet qui l’anime depuis plusieurs années : créer une startup qui a du sens. C’est ainsi qu’est née chympy, la première plateforme de cashback normande ! « Au bout de plusieurs années passées dans la même entreprise et malgré tout le confort que représente le statut de salarié, je ressentais le besoin de vivre mon propre rêve et pas celui de quelqu’un d’autre, » se confie Gwenvael.

Après avoir fait le point sur ses différentes idées de création d’entreprise, Gwenvael choisit celle qui s’accorde pleinement avec ses valeurs personnelles. Grâce à son système de cashback local, Chympy a pour objectif de redynamiser le commerce de proximité, un secteur actuellement en crise, tout en augmentant le pouvoir d’achat des consommateurs et la valorisation de l’économie locale.

Donner naissance à un projet gratifiant

chimpy logoConcrètement, comment cela fonctionne-t-il ? « C’est simple, rapide et sécurisé. La première étape consiste à créer son compte sur chympy, puis à connecter son compte bancaire. A ce titre, chympy a noué un partenariat avec un agrégateur de comptes bancaires référencé auprès de l’ensemble des banques françaises. Ensuite, il suffit d’acheter directement chez l’un des commerçants partenaires, sans changer ses habitudes, avec sa carte bancaire. Le cashback est automatiquement reversé sur votre compte bancaire et/ou sous forme de don à l’association pédiatrique « Les P’tits Doudous », partenaire de chympy. »

A l’origine du projet, la création de chympy était motivée par l’idée de démocratiser l’épargne des enfants, peu importe les revenus des parents. Lui-même papa de deux petits garçons, c’est un sujet qui touche particulièrement Gwenvael. « Je souhaitais donner à chacun l’opportunité d’offrir à ses enfants un avenir de qualité, par exemple en épargnant pour leurs études. Malgré tout, il s’agit là d’une niche donc j’ai élargi ma cible afin de booster le pouvoir d’achat de tous les consommateurs. Je les laisse décider de ce qu’ils souhaitent faire des euros récupérés grâce à chympy. Ils peuvent bien sûr épargner pour l’avenir de leurs enfants ou bien destiner ce cashback à d’autres projets qui n’auraient peut-être pas vu le jour sans chympy ! C’est très gratifiant. »

La vie de startupper : un parcours du combattant

chimpy afficheUne expérience passionnante mais qui s’apparente tout de même au parcours du combattant pour ce diplômé en quête de sens. « Une reconversion professionnelle n’est pas de tout repos. Il s’agit là d’un changement de vie à 360° qui impacte également la sphère privée. Le soutien de mon épouse s’est révélé essentiel dans la réalisation de ce projet de vie. J’ai choisi une aventure entrepreneuriale, certes motivante, mais également très stressante. Une famille implique des charges et avant de me lancer, ma décision a donc été mûrement réfléchie. »

Au quotidien, Gwenvael doit faire preuve d’une agilité hors pair. Il vit chympy, mange chympy, dort chympy, du lundi au dimanche en passant par les jours fériés. Une pression heureusement contrebalancée par les avantages que lui offrent son nouveau statut d’entrepreneur: une liberté sans commune mesure au quotidien, le dépassement de soi, une diversité très riche en termes d’échanges avec l’ensemble des parties prenantes. « Aucune journée ne se ressemble, il faut continuellement s’adapter et c’est justement ce qui me plaît ! »

En résumé, Gwenvael souhaite encourager tous les salariés « graines d’entrepreneurs » à se lancer dans l’aventure : « Malgré la difficulté certaine à franchir le cap, nous n’avons qu’une vie, il est donc essentiel de vivre ses propres rêves ! Les diplômés de NEOMA ont la chance de pouvoir s’appuyer sur le solide réseau de l’école et de bénéficier de l’accompagnement de ses Incubateurs… donc pourquoi se priver ? ».
Prochaines étapes pour chympy : développer son réseau de commerçants partenaires dans l’agglomération rouennaise, puis en Normandie, puis au national.

Envie d’en savoir plus ? Rendez-vous sur chympy !