Ouvrir le menu

Actualités

Future of Work : choisir un Executive MBA pour mieux gérer l’incertitude et la complexité ?

Publié le 04 août 2021 par NEOMA

  • Executive MBA

Et si le « Future of Work » était en réalité déjà là ? Accélération de la transformation digitale des entreprises, monde du travail hybride mêlant présentiel et distanciel, quête de sens et besoin de reconnaissance… La crise sanitaire n’a fait qu’accélérer des évolutions déjà à l’œuvre depuis plusieurs années. Tous ces changements impactent profondément les organisations, les cadres dirigeants et leurs collaborateurs, qui doivent, en conséquence, déployer de grandes capacités d’adaptation. Comment utiliser les nouvelles formes de leadership pour conduire et accompagner l’avènement de ce « nouveau monde du travail », complexe et incertain ? La tâche est grande, mais des ressources existent. La formation continue en fait partie. Découvrez les opportunités offertes par un Executive MBA à Paris.

« Future of Work » : à quoi ressembleront les organisations de demain ?

Difficile de dire à quoi ressembleront les entreprises post-Covid tant les changements dus à la pandémie mondiale de Covid-19 ont été rapides et profonds : télétravail subi de manière prolongée, digitalisation accrue et accélération de la transformation numérique des entreprises, généralisation des bureaux virtuels, modification du rapport au temps et à l’espace avec la mise en pause des voyages à l’international…

Les entreprises n’ont désormais plus qu’une seule certitude : le monde a changé, il est devenu encore plus complexe et incertain. Impossible aujourd’hui de faire des prévisions de croissance à long terme, des projections incertaines, tant le monde est devenu « VUCA » (Volatile, Incertain ou Uncertain, Complexe, Ambigu). Quelles sont les perspectives pour les organisations ? Développer une forme de résilience, aller chercher les ressources et les leviers qui permettent de faire face et de s’adapter.

RSE, bien-être, environnement, quête de sens… : vers de nouveaux indicateurs de performance pour les entreprises ?

Les entreprises sont désormais confrontées à des interrogations multiples et complexes : comment mieux intégrer les dynamiques sociétales à l’œuvre ? Comment tenir compte des changements environnementaux dans leurs projets de développement ? Comment solliciter et mobiliser les salariés pour intégrer l’expérience collaborateur ? Quelles répercussions prévoir sur le modèle de gouvernance des entreprises ? Comment moderniser sa gouvernance en s’appuyant sur un développement éthique et responsable ? S’engager dans une démarche de « Responsabilité Sociétale des Entreprises » (RSE) fait partie des pistes à envisager.

La RSE serait-elle un nouvel indicateur de performance à prendre en compte ? Les entreprises engagées dans des initiatives de RSE ont effectivement mieux résisté à la crise que les autres, et présentent un gain de performance plus élevé : connaissance et anticipation des risques, différenciation vis-à-vis des concurrents, mise en place de partenariats innovants, maîtrise de sa chaîne d’approvisionnement… autant d’éléments qui pourraient bien devenir les nouveaux indicateurs de performance des entreprises dans le « Future of Work ».

Mais les organisations sont avant tout constituées d’hommes et de femmes. Du côté des salariés, la crise sanitaire a fait émerger une question cruciale : quel sens donner à mon travail ? Besoin d’autonomie, quête de sens… les attentes envers les cadres dirigeants sont fortes.

Mindset, soft skills... : comment redéfinir la place et la posture du manager dans un monde du travail post-Covid ?

Le manager est aujourd’hui appelé vers d’autres missions, plus humaines et managériales, moins gestionnaires : nouer des relations fortes avec les collaborateurs et les différentes parties prenantes de son écosystème, rassembler, mettre en mouvement et apporter du sens. Comment accompagner ses équipes dans un tel contexte ? Si certains salariés savent tirer profit des nouvelles organisations, d’autres subissent de plein fouet l’isolement, la perte de sens, frisant le décrochage et le burn out. Du côté des cadres dirigeants, une nouvelle forme de leadership se dessine : moins orientée vers la performance, plus humaine et faisant appel à l’intelligence relationnelle.

Le cadre dirigeant tient donc un rôle clé pour comprendre et accompagner ces changements accélérés. Les pratiques managériales n’ont d’autre choix que d’évoluer. Quels leviers peuvent-ils utiliser pour prendre toute leur part de responsabilité, adapter leur posture et donner du sens à leur carrière ? Une nouvelle tendance se dessine, celle du leadership responsable.

Cette réalité complexe (faite de nouvelles règles, de restrictions, de contraintes…) nécessite de faire appel à des cadres aux solides compétences relationnelles. Les entreprises post-Covid ont plus que jamais besoin de cadres ambitieux, en mesure de mobiliser leurs ressources (expertise, leadership, posture…) pour prendre leur part de responsabilité dans ces changements.

Choisir son Executive MBA à Paris : quels sont les critères clés ?

Mieux comprendre le monde et ses transformations, mesurer l’impact global du digital, s’interroger sur ses pratiques managériales pour leur donner davantage de sens et de cohérence, développer son leadership… Intégrer un Executive MBA (EMBA) permet aux cadres de répondre à tous ces objectifs : renforcer leurs compétences stratégiques, gagner en assurance et appréhender avec agilité le nouveau monde du travail.

Quels sont les atouts du Global Executive MBA de NEOMA ? Cette formation d’excellence permet de :

  • comprendre le « Future of Work », décrypter les défis que doivent relever les entreprises et la société, grâce à l’apport des 4 pôles d’excellence Neoma ;
  • réinterroger ses pratiques managériales et développer son leadership ;
  • apprendre à s’intégrer et évoluer dans un environnement international ;
  • prendre de la hauteur et du recul par rapport à sa carrière ;
  • développer une culture digitale forte avec le Campus virtuel et la Coding school ;
  • tisser des liens avec d’autres cadres et bénéficier de leurs apports.

Suivre un EMBA est une aventure autant humaine que professionnelle.

Formation associée

Global Executive MBA

Le Global Executive MBA de NEOMA est une formation d'excellence en management qui vous permet d’être un dirigeant agile, moteur de l'innovation et du progrès social à l'ère digitale. 100 % en anglais et résolument orienté vers l’international, il commence au cœur de Paris et vous propose 2 expériences immersives inédites : les "International Learning Experiences". Ce programme consacre une large part de son cursus aux problématiques de Responsabilité Sociale des Entreprises.

  • Paris ou Reims ou Rouen ou Shanghai ou Téhéran

  • 15 mois en Part-time

  • Anglais

  • Licence/ Bachelor (Bac+3) et au-delà, 5 ans d’expérience professionnelle

  • Part-Time : 4 jours par mois dont 3 jours ouvrés

  • Master of Business Administration / Titre RNCP niveau 7 / Fiche RNCP n°34681, Cadre Dirigeant

Contact

Contact

Vous souhaitez plus d’information ou avez une question particulière à laquelle vous n’avez pas trouvé réponse dans le site ? Contactez-nous !
  • *champs obligatoires