open menu

Actualités

Entrepreneuriat : une diplômée repérée au CES Las Vegas 2017 !

Publié le 09 janvier 2017 par NEOMA

  • Incubateur

Du 5 au 8 janvier 2017 avait lieu l’évènement CES 2017, le salon de l'électronique grand public de Las Vegas. Avec plus de 170 000 visiteurs et près de 3 900 exposants du monde entier, le CES s’impose comme l’évènement annuel incontournable pour les startups High-Tech. Un rendez-vous auquel Victoria Benhaim, diplômée 2014 du Programme Grande Ecole de NEOMA Business School a eu l’honneur de participer.

Cette diplômée est à la tête de LIVA, une startup qui aujourd’hui rencontre un franc après avoir été hébergée au sein de l’Incubateur de NEOMA Business School. « La réussite de Victoria et de son entreprise LIVA nous encouragent dans notre engagement pour insuffler chaque jour auprès de nos étudiants, l’envie d’entreprendre et d’innover », souligne Denis Gallot, Directeur de l’Incubateur et du Campus de Rouen de NEOMA Business School. «Nous ne pouvons que nous réjouir de cette réussite et l’encourager dans ces nouveaux projets, car elle offre à nos étudiants un très bel exemple de ce qu’il est possible de réaliser avant même la sortie de l’Ecole».

Son expérience au sein de la majeure Entrepreneuriat du Programme Grande Ecole ainsi que dans l’Incubateur de l’Ecole, puis le succès reconnu de LIVA sur le marché ont donné l’envie à Victoria de renouveler l’expérience entrepreneuriale, cette fois avec i-lunch.

Ainsi, ce projet a été sélectionné par Le Village by CA, pépinière de startups, pour participer à cette aventure. C’est donc avec ce projet que la jeune Diplômée s’est ainsi envolée vers Las Vegas pour participer au CES 2017.

Que retient Victoria du CES 2017 ? Des rencontres, des contacts, de l’émotion, et de nouvelles opportunités de développement pour i-lunch. « Au final, le CES de Las Vegas nous a apporté beaucoup plus que ce que nous avions espéré… Cela nous a permis de tester l’attractivité de notre concept mais aussi d’élargir nos idées grâce à ce qui se fait déjà aux Etats-Unis », précise Victoria. « Cela nous a également permis d’envisager le marché américain grâce à des contacts et partenaires pour nous accompagner sur cette voie. Une expérience incroyable ! »