open menu

Actualités

Courir avec le cœur pour le don d’organes

Publié le 11 mars 2020 par NEOMA

  • Corps professoral

Martin Briars est coordinateur des programmes d’anglais sur le campus de Rouen de NEOMA et il prendra tout prochainement le départ de la Course du Cœur. Un défi sportif qui lui fera traverser la France avec l’équipe du CHU de Rouen pour sensibiliser au don d’organes.

La Course du Cœur est un événement solidaire qui vise à promouvoir le don d'organes en faisant progresser les mentalités. Du 25 au 29 mars, soit pendant 4 jours et 4 nuits, près de 15 d’équipes composées de 14 coureurs - dont une personne transplantée, rallieront Paris à la station des Arcs. Leur objectif : sensibiliser le public tout au long des 750 km du parcours, dans les quelques 200 communes traversées.

Une course pour faire parler du don d’organes

Martin, fait partie de l’équipe des “FAB’ulous” du CHU de Rouen, dont le capitaine n’est autre que Fabien Doguet, chirurgien au CHU de Rouen et présentateur du Journal de la Santé. “Notre équipe bénéficie du parrainage exceptionnel de Michel Cymès et de Marina Carrère” précise Martin.


L’idée de la Course du Coeur est de porter le message suivant : nous devons toutes et tous prendre position sur le don d’organes, en parler à notre famille et nos proches pour qu’ils connaissent votre choix. Nous sommes tous donneurs “par défaut”, mais des familles continuent de faire obstacle aux prélèvements sur leur proche décédé et, en ce qui concerne la Normandie, les chiffres sont encore plus élevés. Se projeter dans la mort d’une personne qu’on aime est quelque chose de difficile et c’est souvent pour cette raison que le don d’organe n’est pas abordé. Il faut dépasser ce stade. En France 24000 personnes attendent une greffe.

La course du cœur : un exploit sportif et solidaire !

Jour et nuit, les membres de l’équipe des FAB’ulous se passeront le relais pour parcourir les différentes étapes de la course, à pied, en vélo, en roller, en aviron,...
“Chaque coureur parcourra environ 70 km en 4 jours, soit un peu moins qu’un semi-marathon par jour. C'est tout à fait surmontable pour un sportif entrainé. La véritable difficulté réside plutôt dans le manque de sommeil” explique Martin.

course coeur arcs
Cette année a lieu la 34ème édition de la course, mais c’est ma première participation. Je mesure déjà à quelle point la logistique d’un tel événement est énorme.... Mais d’après les autres membres de l’équipe, ce qui marque le plus c’est l’aspect humain, solidaire et les rencontres incroyables que permet la Course du Cœur”.

Le compte à rebours est enclenché, rendez-vous le 25 mars pour le grand départ !

Si vous souhaitez soutenir des FAB’ulous dans ce projetcliquez sur ce lien  
Pour suivre les FAB’ulous sur les réseaux sociaux : rendez-vous ici