Ouvrir le menu

Actualités

CONFINEMENT : REINVENTER LA VIE ASSOCIATIVE #4 Ethika

Publié le 12 janvier 2021 par NEOMA

  • Vie étudiante

La vie associative de l’Ecole au point mort ? Pas vraiment. Depuis le passage des cours en distanciel, les étudiants de NEOMA redoublent d’effort et d’imagination pour maintenir le lien avec leurs membres. La preuve avec ETHIKA, l’association de promotion du Développement durable.

1/Quelle a été votre stratégie face au confinement ?

Pour nous, la priorité était de garder nos membres actifs et motivés, et en particulier les premières années qui n’ont connu que l’association confinée. Si nous ne faisions rien, nous risquions de les perdre. Notre stratégie a donc été de les inclure malgré tout pour qu’ils se sentent intéressés ; de renforcer nos activités ; de nous réinventer ; et de trouver d’autres projets. Nous avons profité de cette période de pause pour faire avancer notre projet d’épicerie solidaire par exemple, qui règle les problèmes de gaspillage et de précarité.

2/ Qu’avez-vous pu organiser à distance ?

L’idée n’était pas de faire plein d’événements qui allaient nous prendre du temps. Mais nous avons quand même organisé beaucoup de brainstorming pour trouver des activités. Et des team buildings ou des jeux à distance aussi pour intégrer et motiver nos membres. J’ai voulu instaurer un suivi personnel des bénévoles, en faisant des entretiens individuels, instaurer ce contact humain, qui manquait pour certains. Pour m’assurer que tout allait bien. Nous avons aussi participé au « Kawa » en ligne de l’association Déclic Entreprendre. Nous sommes intervenus sur une thématique qui nous concerne :  la GreenTech.  

3/Le distanciel a-t-il ouvert de nouvelles perspectives ?

Oui absolument. Notre pôle zéro déchet fait d’habitude des ventes et des ateliers en physique. Pendant le confinement, nous avons réalisé des tutoriels en ligne pour présenter les produits à faire soi-même. Nous avons appris à utiliser des logiciels de montage, et nous avons accentué notre présence sur les réseaux sociaux.  

Nous avons lancé de nouveaux projets. Comme l’organisation de cours dans les écoles ; ou la rédaction d’une étude de marché sur les produits alimentaires rouennais pour comparer les différents modes d’alimentation végétariens, bio, local…

4/ Ce que vous avez annulé ou reporté ?

Nous avons annulé la vente des produits locaux, des paniers légumes bio, des produits apéro. Même à distance, pour des raisons de logistique et légales, ça aurait été trop compliqué et trop cher de faire livrer en période de confinement. Nous n’avons pas trouvé de solutions.

5/ Les leçons de cette expérience pour votre association et vous-mêmes ?

Le renouveau est une nécessité pour une association, et encore plus en temps de crise. Le confinement a permis à Ethika de se moderniser, nous avons développé de nouveaux projets que l’on n’aurait jamais menés, On a commencé notre premier « Kawa » avec Déclic Entreprendre, et des audits RSE pour des événements étudiants. Bref, beaucoup de choses.

 

Merci à Lina Boumediene, présidente d’Ethika

Contact

Vous souhaitez plus d’information ou avez une question particulière à laquelle vous n’avez pas trouvé réponse dans le site ? Contactez-nous !
  • *champs obligatoires