open menu

Actualités

CONFINEMENT : REINVENTER LA VIE ASSOCIATIVE #1 Bureau de l’international (BDI)

Publié le 16 décembre 2020 par NEOMA

  • Vie étudiante

La vie associative de l’Ecole au point mort ? Pas vraiment. Depuis le début du confinement, les étudiants de NEOMA redoublent d’effort et d’imagination pour maintenir le lien avec leurs membres. La preuve avec le BDI, association qui accueille et intègre les étudiants internationaux.

 1/ Quelle a été votre stratégie face au confinement ?

Conserver le lien avec les étudiants. Le défi était de maintenir une activité pour casser l’isolement des étudiants étrangers. C’est plus dur pour eux, et nous redoublons d’effort pour faciliter leur intégration. Nous faisons de notre mieux pour qu’ils gardent un bon souvenir de leur semestre en France.

 2/ Qu’avez-vous pu organiser à distance ? 

Nous nous sommes retrouvés sur Zoom pour des ateliers « Tous en cuisine » où chacun pouvait réaliser une recette facile ; nous avons organisé des Netflix Party pour regarder des films ensemble, soit des films de notre enfance comme Madagascar ou Batman, soit des films d’animation comme Hayao Miyazaki. Nous nous sommes retrouvés autour de Quizz, de blind Tests, ou de Pictionnary… lors de de nos e-apéro. En décembre, nous avons proposé Secret Santa : chaque participant a fait un cadeau à un anonyme. C’était une façon de créer du lien et de partager l’esprit de Noël.

  3/ Le distanciel a-t-il ouvert de nouvelles perspectives ?

Le distanciel nous a permis d’animer davantage les réseaux sociaux, notamment Instagram (bdi.neomabsreims) ; d’organiser les Netflix party ; et de réaliser « Daily Reims », un partenariat avec UN’iversal, l’association de géopolitique. Nous avons demandé aux internationaux volontaires quels étaient leurs ressentis sur Reims, NEOMA BS et les différences culturelles avec leur pays. UN’iversal publiera les résultats dans un journal.  

 4/ Ce que vous avez dû annuler ou reporter ?

Jusqu’au confinement d’octobre, nous avons réussi à maintenir les soirées afterwork, puis nous les avons annulées. Nous avons pu accueillir en présentiel les étudiants internationaux lors des deux International Welcome days de septembre et d’octobre, mais le troisième prévu en janvier, se fera sur le campus virtuel. Par contre, il n’y aura pas de voyage cette année.

  5/ Ce que vous garderez de cette expérience ?

Nous avons prévu beaucoup d’événements en ligne, nous avons continué à exister, nous avons créé de l’interaction sur les réseaux sociaux. Et jusqu’à Noël, le programme était chargé. Quand les nouveaux étudiants internationaux arriveront en janvier, ils pourront voir tout ce que nous avons fait. 

 

Merci à :

Long Parami Chou, président 

Eva Chiappini, vice-présidente

Julie Cluzel, secrétaire générale

Camille Guénot, membre du BDI.