open menu

Actualités

« Comment décrypter les expressions faciales ? » Retour sur une conférence d’exception ….

Publié le 25 mai 2016 par NEOMA

  • Campus Paris
  • Entreprise
  • Réseau

Le 10 mai, le campus parisien de NEOMA Business School avait l’honneur d’accueillir une master class du célèbre docteur Erika Rosenberg. Il s’agissait de sa première intervention en Europe sur le lien entre compassion et expression faciale des émotions. Un événement d’exception co-organisé par NEOMA Business School et le cabinet de formation DB&A …

Erika Rosenberg est professeur fondateur du programme sur la compassion et l’altruisme à l’Université de Stanford (Californie) et expert de renommée mondiale sur l’expression faciale des émotions.  L’objectif de cette master class était d’aider les participants à améliorer leur conscience émotionnelle et leur capacité à se connecter à autrui et in fine développer leur agilité sur le terrain difficile des interactions ou relations interpersonnelles.

Lors de son intervention elle a notamment expliqué que contrairement au langage, le visage est une niche d’informations que l’on peut difficilement contrôler faisant des expressions faciales un autre mode de communication.

Si dans tout le corps, le rôle des muscles reste de permettre le mouvement des os : les muscles adoptent dans le visage une fonction de communication.
Sans en être toujours conscient, notre visage est capable d’exprimer spontanément les expressions des 7 émotions universelles : la peur, la joie, la colère, la tristesse, la surprise, le dégoût et le mépris.

Alors comment déceler les signes d’une émotion cachée à partir des expressions faciales ? Et surtout, que faire de ces informations ? Des micro-expressions apparaissent lorsqu’il existe une intention de dissimuler l’émotion : les personnes ne savent pas qu’ils partagent cette information avec les autres. Toutefois, il faut prendre en compte l’information sans nécessairement l’interpréter hâtivement.

Les bénéfices sur l’empathie
Au quotidien, décrypter les expressions faciales implique de s’intéresser à l’autre, sans jugement. Simplement en observant les signes révélant une incongruence.
Si savoir reconnaitre les expressions faciales aiguille sur ce que son interlocuteur pense, cela permet également de manière plus positive de développer des connexions empathiques.
Si l’empathie se construit à partir du mimétisme des expressions de l’autre, en étant capable de reconnaitre l’expression faciale et de la reproduire, vous favorisez la création d’un espace d’écoute. Un espace dans lequel votre interlocuteur peut s’exprimer en toute confiance. Et peut-être révéler ce qu’il n’osait pas vous dire…