open menu

Actualités

Cas pratique : Les étudiants du Programme Grande École, tous fondus de Ferrero

Publié le 25 mars 2019 par NEOMA

  • Entreprise
  • Programme Grande Ecole

Dans le cadre d’un cas pratique interdisciplinaire préparé en partenariat avec l’entreprise Ferrero, plusieurs étudiants de 1ère année du Programme Grande École (PGE) ont eu l’opportunité de présenter leur travail au siège de l’enseigne. Jean-Baptiste SANTOUL, parrain de la promotion, était présent pour échanger sur leur vision autour des produits chocolatés de l’enseigne.

« Identifier les enjeux importants globaux liés au lancement d’un produit et apporter une réponse concrète à une problématique rencontrée par l’entreprise » Voilà la problématique concrète à laquelle les étudiants Programme Grande École (PGE) de l’Ecole devaient répondre dans le cadre de leur cas pratique avec l’entreprise Ferrero.
« Pour la plupart, nous ne nous connaissions pas et nous avons dû rapidement apprendre à travailler ensemble. Ensuite, en très peu de temps, il a fallu produire un travail solide reposant sur trois volets. Premièrement, une partie comptabilité abordant les prévisions de ventes du nouveau biscuit Ferrero. Ensuite, sur un pan marketing où nous devions faire une étude interne et externe du marché tout en étudiant le positionnement de l’enseigne avec ce nouveau produit. Un autre volet innovation devait nous amener à proposer un autre produit répondant à une problématique trouvée. Enfin, sur l’aspect juridique, un zoom particulier était porté sur le contrat liant l’entreprise et les différentes parties prenantes », expliquent plusieurs étudiants du PGE.

A l’issue d’une première sélection, 12 équipes ont été invitées à présenter une vidéo de plusieurs minutes répondant aux propositions amenées par la partie marketing de leur dossier. Un défi amenant l’un des groupes à aller jusqu’à réaliser une publicité jouant sur les émotions enfantines, comme l’enseigne aime à le faire.

Neoma 02 1

« Cela apporte vraiment du concret à notre cursus »

Au final, après délibération et étude des dossiers, deux équipes rouennaises et deux équipes rémoises ont été invitées à présenter leur travail au siège de l’enseigne, près de Rouen. Aux côtés de leurs professeurs Anne PREVOST, François POTTIER, Nadege PREAUX, Ewan ORMISTON et Alain BROUTIN, mais aussi Sylvie JEAN, leur responsable de programme, ils ont pu échanger avec plusieurs membres de la direction Marketing de Ferrero. Jean-Baptiste SANTOUL, à l’impulsion de ce cas, était là aussi pour nouer le dialogue avec les étudiants.

« A travers cet exercice, nous avons pu mettre en application ce que nous avions appris lors du 1er semestre tout en ayant cette part de liberté, stimulant notre imagination. Nous avons pu également échanger sur la stratégie de l’enseigne, l’importance du lancement d’un produit pour une entreprise et tous les aspects liés à la promotion, … On a vraiment ressenti de l’intérêt de leur part sur ce que nous évoquions. Cela apporte vraiment du concret à notre cursus et nous montre les réalités rencontrées sur le terrain. Surtout, il montre la place de l’Ecole au niveau du territoire. Lorsqu’on a la chance de pouvoir échanger avec des acteurs économiques comme Ferrero, et en particulier avec les alumni travaillant aujourd’hui au sein de l’enseigne, on ne peut qu’être séduits et demandeurs de telles initiatives... », précisent Alexia FERGEAU et Joseph GOSSET, étudiants de la promotion rouennaise. L’opportunité, également pour ces étudiants, de nouer des premiers contacts dans le cadre de futurs recrutements.

Neoma 02 7

Le partenariat entre NEOMA BS et Ferrero va bien entendu se poursuivre. Ce cas Ferrero sera prochainement soumis à la centrale des cas. L’objectif étant de renforcer ce dispositif pédagogique en approfondissant dans les années à venir les applications et situations possibles.

Neoma 02 19
Ci-dessus : les étudiants rémois récompensés 

Neoma 02 20
Ci-dessus : les étudiants rouennais récompensés