open menu

Actualités

App’ines, l’application mobile imaginée par un neomien, rêvée par les kinés et maintenant réelle

Publié le 25 novembre 2018 par NEOMA

  • Entrepreneuriat

Cette solution de recrutement créée par un ancien étudiant PGE NEOMA BS est accompagnée par l’Incubateur de notre École depuis octobre 2017. Un concept déjà récompensé par plusieurs prix dont la Bourse French Tech en Juillet.

App'Ines, c'est une application mobile révolutionnaire visant à accompagner les masseurs-kinésithérapeutes dans le cadre d'un recrutement de plus ou moins longue durée dans leur cabinet, de la mise en relations entre confrères, jusqu'à la signature électronique du contrat. Une solution créée par Adrien BOURZAT, ancien étudiant PGE NEOMA BS diplômé en 2012, et accompagnée par l'Incubateur de notre École – campus de Paris - depuis octobre 2017. Un concept déjà récompensé par plusieurs prix dont la Bourse French Tech en Juillet dernier, et une Bourse Technologique de l'incubateur.  

« App'ines est née d'une histoire de famille, explique Adrien BOURZAT. L'idée m'est venue en discutant avec mon frère. Infirmier libéral dans le sud de la France, je le voyais très peu aux réunion de famille et je le sentais à la limite du burnout. Un jour, nous sommes venus à en parler tous les deux. Il m'a expliqué son obligation légale et déontologique de suivi de patients dans le cadre de la continuité des soins et des difficultés qu'il éprouvait à trouver des remplaçants avec un emploi du temps déjà surchargé. Il m'a fait l'inventaire des solutions existantes, inadaptées, chronophages ou trop chères. C'est là que je me suis dit que je pouvais faire quelque chose pour y remédier, avec mon expérience de 5 ans en tant que chef de projet digital. » A l'occasion d'un startup weekend dédiée à la santé connectée, en mars 2017, il pitch l'idée. Lors de ce même événement, il s'unit avec un masseur-kinésithérapeute pour murir et affiner le projet. Quelques mois plus tard, il finit par monter seul son entreprise, suite au burnout de ce dernier, qui travaillait d'arrache-pied dans son cabinet faute de trouver lui aussi un remplaçant... App'Ines nait officiellement en avril 2018. « Ce service de recrutement médical, simple et malin, est lancé à destination des masseurs-kinésithérapeutes uniquement. Chacun d'entre eux peut proposer une offre de remplacement, d'assistanat ou de collaboration. C'est un service complet pensé pour leur redonner la banane… Il n'y avait donc qu'un petit singe en guise de logo pour incarner App'ines », précise Adrien avec le sourire. Son mantra : « Un praticien plus heureux pour des patients en meilleure santé ».

Un concept simple, rapide et sécurisé

« Ce service se veut avant tout extrêmement simple et intuituif. Les professionnels peuvent créer leur annonce en 2 minutes, tout en définissant des critères bien précis. Les candidats peuvent accéder à toutes les offres en affinant leur recherche par contrat, date, lieu, rétrocession d'honoraires... Pour sécuriser ce service, tous les candidats doivent s'authentifier avec leurs identifiants propres du répertoire partagé des professionnels de santé (RPPS) ainsi qu'avec leur carte d'identité. Depuis App'Ines, les titulaires ont la possibilité de générer directement un contrat afin de gagner du temps et de l'argent. Tout a été pensé pour simplifier la vie de ces professionnels tout en garantissant la qualité du service proposé », ajoute Adrien Bourzat.

Un développement fort pour un lancement en octobre

Cette startup incubée NEOMA BS depuis octobre 2017, est aujourd'hui en plein boom. Encore récemment, elle a bénéficié d'un appui financier de la BPI dans le cadre de la bourse de la French Tech. Pour autant, tout reste à faire. « Les remplaçants sont des personnes très mobiles et particulièrement nomades donc pour les toucher, il fallait cette application pour se différencier de la concurrence. Nous avons donc recruté plusieurs développeurs depuis juin. Ils nous ont déjà aidé à lancer une première version Beta. J'ai aujourd'hui une communauté de 200 masseurs-kinésithérapeutes qui m'aide à identifier certains bugs et améliorations possibles. J'ai aussi déjà rencontré de nombreuses associations professionnelles, très intéressées par ce service, qui nous aident à partager cette application auprès du plus grand nombre. Par exemple, l'Union Régionale des Professionnels de Santé (URPS) de masso-kinésithérapie de Nouvelle Aquitaine est associée au projet comme partenaire pour le déploiement de la solution sur la Région, où est domicilié App'Ines ». Après ce récent lancement, Adrien BOURZAT voit déjà plus loin pour son application mobile. Suite à une levée de fonds planifiée pour début 2019, le jeune entrepreneur aimerait voir son service proposé aux infirmiers puis, à moyen terme, à l'ensemble des professions libérales de santé réglementées. Patience donc mais tous les espoirs sont permis. Il faut savoir garder la banane dans la jungle du recrutement médical.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.appines.fr